291 résultats

Giovanoli Fritz:

"Libre Suisse" voici tes maîtres.

Zurich, Éditions Jean Christophe, publié sous les auspices du Parti socialiste suisse, [1939]. In-8 broché (75 pages), couverture imprimée. Nom de possesseur au contreplat.

L'auteur fut conseiller d'Etat bernois de 1934 à 1946 et plusieurs fois conseiller national entre 1938 et 1963. Il appartenait à l' aile gauche du PS et fit campagne contre le frontisme dans les années 30. Au sommaire de cette brochure: Généralité - Les holdings industrielles - La Banque nationale suisse - L'Internationale de la finance - Les raisons cachées de la politique capitaliste - Les principales banques, instituts de financement et les société d'assurances de la Suisse.

Girard Antoine:

La Bible en 503 scènes gravées, 68 pointes sèches du XVIIe siècle. Dédiée à la Reyne Mère. Légendes et commentaires par le R. Père Antoine Girard, choisis par J. Darche.

Le Club français du livre, 1961. In-4, pleine toile verte avec titre et décors dorés, reproduction de la page de titre de l'édition de 1665 chez la Veuve Antoine de Sommaville.

"De l'édition originale, dédiée à la reine mère Anne d'Autriche, nous avons reproduit les 68 planches gravées sur cuivre à la pointe sèche par Saulte, Messager, Gauthier et Tavernier. Du commentaire historique et théologique ont été extraits les textes servant de légendes et les introductions aux scènes illustrées" (avis au lecteur).

Godel Armen:

Joyaux et fleurs du Nô.

Albin Michel , 2010. Fort volume in-8, cartonnage avec titre doré, jaquette couleurs. Etat frisant le neuf. Illustré de figures in-texte en noir et d’un cahier hors-texte en couleurs.

"Dans le Japon du XIVe siècle, Zeami et son père Kan'ami ont créé à partir de traditions anciennes une nouvelle forme théâtrale hautement élaborée, alliant poésie, musique, danse et pantomime, donnant ainsi naissance au théâtre Nô tel qu'il se pratique encore aujourd'hui. Zeami rédigea plusieurs traités dans le but de préserver, pour les temps à venir, les secrets de cet art très singulier. Ces écrits, qui ont toujours été transmis par voie orale, n'ont été révélés au grand jour qu'au début du XXe siècle. Cette somme est aussitôt apparue comme une contribution inestimable à la philosophie esthétique universelle. Joyaux et fleurs du Nô relate les circonstances de cet héritage secret et l'éclaire en traduisant et annotant les trois traités que Zeami a transmis à son gendre et successeur spirituel Zenchiku, ainsi que quatre traités de ce dernier, révélateurs de la pensée esthétique nouvelle de la première moitié du xve siècle. Puisant aux sources du Zen et du Dao, ces textes se révèlent une source féconde pour l'art et la spiritualité contemporains."

Goffman Erving:

Les rites d’interaction.

Les éditions de Minuit, collection Le sens commun, 1974. In-8 broché, couverture photographique. Pastille contrecollée au premier contreplat, visible sur la couverture.

"La vie sociale est un théâtre, mais un théâtre particulièrement dangereux. A ne pas marquer la déférence qu'exige son rôle, à se tenir mal, à trop se détache des autres comédiens, l'acteur, ici, court de grands risques. Celui, d'abord, de perdre la face ; et peut-être même la liberté : les hôpitaux psychiatriques sont là pour accueillir ceux qui s'écartent du texte. Il arrive ainsi que la pièce prenne l'allure d'un drame plein de fatalité et d'action, où l'acteur-acrobate - sportif, flambeur ou criminel - se doit et nous doit de travailler sans filet. Et les spectateurs d'applaudir, puis de retourner à leurs comédies quotidiennes, satisfaits d'avoir vu incarné un instant, resplendissant dans sa rareté, la morale toujours sauve qui les soutient."

Gonseth Ferdinand:

La métaphysique et l’ouverture à l’expérience.

L’Age d’Homme, collection Dialectica, 1960. In-8 broché, couverture imprimée. Défaut d’édition à la pellicule (« frippée »). Quelques notes et repères dans le texte.

Gonseth Ferdinand:

Le problème de la connaissance en philosophie ouverte. Ensemble de textes choisis, présentés et annotés par Eric Emery.

L’Age d’Homme, collection Dialectica, 1990. In-8 broché, couverture imprimée. Quelques rares repères au crayon à papier, pour le reste en belle condition.

"D'après un document inséré dans le Fonds Gonseth de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Dorigny-Lausanne, Ferdinand Gonseth avait l'intention en 1974, un an avant sa mort, de publier un livre consacré à l'épistémologie; à cet effet, il a laissé quelques textes épars. Dans l'impossibilité d'en tenir compte selon la lettre, il valait la peine de s'en inspirer selon l'esprit. Car l'idée de diffuser un ouvrage témoignant du souci que Gonseth avait, sa vie durant, de dégager des thèmes en rapport avec le problème de la connaissance méritait de trouver une réalisation. Comment passer à l'acte ? Sous l'optique de la philosophie ouverte, c'est-à-dire évolutive, une épistémologie ne peut être qu'ouverte elle aussi, c'est-à-dire datée. En choisissant une palette des meilleurs articles de Gonseth – le premier de 1932 et le dernier de 1975 – le chercheur parvient à respecter l'option d'ouverture, à dégager les multiples facettes de l'épistémologie gonsethienne, à montrer qu'elles résultent d'une diversité de points de vue. Ainsi, par cet ouvrage, on rencontre un Gonseth qui se fait tour à tour : mathématicien-physicien, lecteur de Kant, phénoménologue et existentialiste, méthodologiste du langage, historien des sciences, admirateur de l'épistémologie génétique de Piaget, porte-parole de la philosophie ouverte, méthodologiste de la morale, et sans cesse épistémologue. Variété dans l'unité ! On discerne chez l'auteur un refus de toute considération délirante et une volonté de se faire comprendre de l'honnête homme du XXe siècle."

[Gonseth Ferdinand] Edmond Bertholet:

La philosophie des sciences de Ferndinand Gonseth.

Editions de l'Age d'homme, collection Dialectica, 1968. In-8 broché, couverture à rabats. Plis au dos, mors et bords frottés, repères et notes dans le texte. En l'état.

Goody Jack:

Adieu les philosophes. Que reste-t-il des Lumières ?

Seul, collection L’avenir du passé, 2001. In-8 broché, couverture décorée. Rares repères au crayon à papier dans le texte.

"Le XVIIIe siècle présent dans ces pages, à visage découvert ou masqué, est tout aussi échafaudé que les autres, à partir de ce présent qui est le mien, de mes enthousiasmes, de mes refus, de mes expériences. Je voudrais pourtant qu'on lui reconnût au moins le mérite de ne pas être confiné aux Lumières et de les avoir montrées dans leurs contradictions et ambiguïtés. Si l'héritage des Lumières ressemble à un champ de ruines, attendons sagement la venue inévitable de ceux qui s'obstineront à les reconstruire pour y installer leurs garants et leurs rêves. Je garde de ma fréquentation des Lumières l'habitude de recourir à l'usage de la critique. " Jean M. Goulemot.

Goody Jack:

La raison graphique. La domestication de la pensée sauvage.

Les éditons de Minuit, collection Le sens commun, 1978. In-8 broché, couverture illustrée. En belle condition.

"Ecrire ce n'est pas seulement enregistrer la parole, c'est aussi se donner le moyen d'en découper et d'en abstraire les éléments, de classer les mots en listes et combiner les listes en tableaux. N'y aurait-il pas une manière proprement graphique de raisonner, de connaître ? Les modes de pensée ne sauraient être indépendants des moyens de pensée. Sans tomber dans un déterminisme étroit, il vaut la peine de reprendre l'analyse des différences entre cultures sous l'angle nouveau d'une technologie comparée de l'intellect. On a chance d'échapper ainsi aux oppositions simplistes et ethnocentristes entre la rationalité et l'âme primitive... De prendre aussi plus clairement conscience qu'un savoir écrit des sociétés sans écriture, cela ne va pas de soi : parce qu'ils se posent peu la question, les ethnologues, pour connaître la pensée " sauvage ", commencent souvent par la domestiquer."

Graber E.-Paul:

Le Corset de fer du Fascisme 1919-1934.

La Chaux-de-Fonds, Edition Le Flambeau, sans date. In-8 broché, couverture imprimée, défraîchie (plis, quelques manques en tête et en queue, mors fendu).

Graber Pierre:

Le droit à l'instruction. Exposé présenté au Congrès de Lausanne du parti socialiste suisse, le 4 juin 1961.

Zurich, Parti socialiste suisse, 1961. Plaquette in-8 brochée sur agrafe de 39 pages, couverture imprimée.

Grosléziat Chantal:

Les bébés et la musique. Première sensations et créations sonores.

Erès, collection Mille et un bébés - Les bébés et la culture, 2005. In-12 broché, couverture illustrée. A l'état de neuf.

"Tous les adultes sont émerveillés devant un nourrisson qui écoute intensément une musique, qui babille, chantonne, avide d’échange et de relation avec les êtres qui l’entourent. Ce livre s’adresse aux parents et aux éducateurs dont la présence sensible et créative auprès du bébé, peut enrichir ses premiers émois, ses premières découvertes du monde sonore et de la musique."

Grosser Anne-Marie:

Le monde des jeux-chantés.

Alphonse Leduc, 1988. In-8 broché, couverture illustrée. En belle condition. Illustrations et paritions musicales en noir.

Gross François, Tornare, Alain-Jacques, Andrey Georges (choix de l'iconographie):

Dessins de presse, jeux de miroirs dans la maison suisse - 1848-1998.

Editions Suzanne Hurter / Comité genevois pour le 150e anniversaire de l'Etat fédéral, 1998. Grand in.4, pleine toile grise avec titre en noir, jaquette couleurs. En très belle condition. Abondante iconographie en couleurs.

"Ce livre a pour but d’illustrer, par le dessin de presse, quelques pages d’histoire nationale depuis la fondation en 1848 de la nouvelle Maison suisse, dressée selon les plans des architectes politiques du moment. Plus précisément, il s’agit de montrer, à travers des situations similaires, par exemple l’affrontement des intérêts ferroviaires dans les années 1870, comparé à celui des « nouvelles transversales alpines » d’aujourd’hui, comment le présent et le passé se reflètent mutuellement dans l’aventure commune vécue par la Suisse et les Suisses au cours de ces cent cinquante dernières années. Les dessins et caricatures de certains des meilleurs crayons qui ont illustré et illustrent encore les journaux du pays serviront, par le télescopage volontaire des images,à nourrir la réflexion du lecteur sur les constantes et les variables de la vie nationale dans tous les domaines : politique, armée, économie, société, culture, vie quotidienne, etc. Il montre également comment, sous le flux continu et superficiel du changement qui agite la vie quotidienne des Helvètes depuis plus de cent cinquante ans, certaines idées, certains faits, certaines images se re- trouvent, se répètent, se reproduisent dans le temps avec une étonnante constance, forgeant avec le marteau de l’Histoire l’identité d’un peuple à la fois chargé du poids de son passé, tributaire des contingences du présent et soucieux d’apprivoiser l’avenir." Ouvrage bilingue français-allemand.

Guex-Pittet Solange :

Au 10 août. Un café vaudois.

Yverdon-les-Bains, éditions de la Thielle, 1985. In-8 broché, couverture photographique, légèrement défraîchie. Illustrations in-texte en noir.

Cette étude a fait l'objet d'un mémoire de licence présenté à la Faculté des lettres de l'Université de Neuchâtel, Institut d'ethnologie en 1982.

Guillemin Henri:

L'affaire Jésus.

Seuil, 1982. In-8 broché, couverture imprimée en deux tons.

Hagège Claude:

Le souffle de la langue. Voies et destins des parlers d'Europe.

Editions Odile Jacob, collection Opus, 1994. In-12 broché, couverture couleurs.

"L'Europe des langues a un destin qui lui est propre, et ne saurait s'inspirer de modèles étrangers. Si l'adoption d'une langue unique apparaissait aux Etats-Unis, pour tout nouvel émigrant, comme un sceau d'identité, en revanche, ce qui fait l'originalité de l'Europe, c'est l'immense diversité des langues et des cultures qu'elles reflètent. La domination d'un idiome unique, comme l'anglais, ne répond pas à ce destin. Seule y répond l'ouverture permanente à la multiplicité. L'Européen devra élever ses fils et ses filles dans la vérité des langues et non dans l'unité. Tel est à la fois, pour l'Europe, l'appel du passé et celui de l'avenir."

Hainard Jacques, Kaehr Roland et al.:

Temps perdu, temps retrouvé. Voir les choses du passé au présent.

Neuchâtel, Musee d'ethnographie, 1985. In-8 broché, couverture illustré. Photographies in-texte en noir.

Textes réunis et édités par Jacques Hainard et Roland Kaehr, à l'occasion de l'exposition éponyme.

Haldas Georges:

Le livre des trois déserts.

Regards, Nouvelle cité, 1998. Tout petit livre (12,5 x 12,5 cm.), couverture à rabats. Impression en deux tons. Illustré de photographies de Jean-Claude Gadmer.

"Qui d'entre nous, en voyant des images du désert ne se sent pas touché en un lieu très profond de lui-même. Emu, à la fois, et fasciné. La raison, me semble-t-il, en est simple. Il y a une correspondance intime entre le désert extérieur, terrestre, géographique et cet autre désert psychique, en nous, que tant de fois, dans certaines circonstances, nous avons à traverser."

Haldas Georges:

Socrate et le Christ. Chronique.

Lausanne, L'Âge d'Homme, 2002. In-8 broché, couverture illustrée par Cvetko Lainovié.

Edition originale. Socrate, dans la Grèce antique, a consacré sa vie à la recherche de la vérité. Quatre siècles après lui, le Christ, en milieu judéo-palestinien, est venu, selon sa propre expression, "témoigner, en ce monde, de la vérité". L'un et l'autre, en outre, ont eu, comme préoccupation dominante, liée à ce primat de la vérité, la destination finale de la personne humaine. En ce sens que, pour chacun, notre vie terrestre, éphémère, n'est qu'une préparation à cette autre vie qui nous attend au-delà de la mort. Tous deux enfin mis en accusation par un pouvoir politique, à la fois, et religieux, et après une parodie de procès, sont condamnés à mort. Pourquoi ? Répondre à cette question, c'est s'engager dans une comparaison d'une incroyable richesse d'enseignement quant à la genèse de la conscience occidentale, et plus encore, universelle. G.H.

Haskell Francis:

Mécènes et peintres. L’art et la société au temps du baroque italien.

Gallimard, collection Bibliothèque illustrée des histoires, 1991. Fort volume in-8 de plus de 800 pages, pleine toile grège avec titre bicolore au dos, jaquette couleurs. En très belle condition. Illustrations in-texte en noir.

"L'histoire de l'art peut être bien des choses : l'étude d'une œuvre en soi ; celle d'une époque ou de son «esprit» (Geist) ; celle des tenants et aboutissants intellectuels, esthétiques ou moraux d'une représentation imagée. C'est aussi, plus proche de l'histoire, une investigation sur les circonstances dans lesquelles une œuvre peut naître : qui en a eu l'idée, qui l'a commandée, qui l'a payée ; quels étaient l'état de la société et des esprits, le goût régnant, les directives reçues par l'artiste, la destination de son œuvre ? Depuis le début de sa carrière, Francis Haskell s'est toujours intéressé à ces rapports de l'artiste et du mécène, patron ou protecteur, qu'il ait été pape, grand seigneur, bourgeois, administrateur, marchand ou éditeur. Il les a étudiés en s'en tenant rigoureusement aux faits et sans invoquer ni déduire aucune «loi» historique. Dans cette étude, désormais classique, revit d'abord la Rome baroque du XVIIe siècle, avec ses mécénats religieux et profanes, avec la naissance de ses grandes collections. Puis l'éclairage se porte sur les provinces italiennes, sur leurs artistes novateurs et sur les collectionneurs de Naples ou de Bologne. On aborde enfin la Venise du XVIIIe siècle, partagée entre les exigences d'une aristocratie pleine d'ostentation, les influences et la demande de l'étranger, la force des idées nouvelles."

Hasler Evelyne:

Anna Göldin, dernière sorcière.

L'Aire / Ex-libiris, collection CH, 1993. In-8 broché, couverture illustrée En belle condition.

Anna Göldin, issue d’une famille pauvre, est née à Sennwald en 1734 et travailla au service d’un médecin bourgeois de Glaris. On l’accusa d’avoir ensorcelé sa deuxième fille et de magie noire. Soumise à un immonde procès, elle fut condamnée à la décapitation par la hache. Ce fut la dernière condamnation à mort d’une sorcière en Suisse (1782). Fondé sur une enquête sérieuse, le roman d’Eveline Hasler nous propose une fresque saisissante de la vie et des croyances d’une population marquée par la superstition moyenâgeuse mais qui pressent des temps nouveaux avec une certaine angoisse. Toujours, la peur de la liberté.

Havenik Hanna:

Combats des nonnes tibétaines. Religieuses bouddhistes du pays des neiges.

Editions Dharma, 1995. In-8 broché, couverture à rabats. Etiquettes de prix et de librairie au second plat, tout petit pli au coin inférieur des premiers feuillets.

Heeb Frédéric, Schürch Charles et al.:

L'Union Syndicale Suisse 1880-1930. Histoire du mouvement ouvrier et de l'organisation syndicale en Suisse.

Berne, Union Syndicale Suisse, 1933. Fort volume grand in-8, cartonnage décoré, dos de toile. En belle condition. Illustrations en noir, dont un portrait de Herman Greuliche en frontispice.

Le mouvement ouvrier en Suisse avant la création de l'Union Syndicale Suisse - L'Union Syndicale Suisse - L'histoire des fédérations syndicale suisses - HIstoire du syndicalisme ouvrier dans l'industrie horlogère - Cent ans de lutte pour faire du travailleur un être humain - Extraits de la statistique sociale en Suisse.

Hess Remi:

La valse. Révolution du couple en Europe.

Métailié, 1989. In-8 broché, couverture illustrée.