725 résultats

Compagnon Anne, Perroulaz Robert, Albertine (ill.):

La nature au coin de la rue. Promenade en ville de Genève.

WWF / Ville de Genève, 1997. In-8 broché, couverture illustrée par Albertine, qui orne aussi les pages intérieures de ses dessins qu'on aime tant. En belle condition, bien complet du signet illustré.

Tiré à 2000 exemplaire, ce guide de la nature en ville de Genève est bien difficile à trouver. Ça doit venir du fait que quand on l'a, on se le garde...

Comtesse de Ségur:

Les deux nigauds.

Hachette, 1931. Grand in-4 de 71 pages, cartonnage illustré en couleurs. Cartonnage frottés, coins du premier plat tapés, déchirure sans perte à la page de faux-titre, reste de l'intérieur frais.

Abondante illustration à pleine page en couleurs, lettrines et culs-de-lampe en deux tons de Félix Loriots.

Constant Rosalie de, Mary Colville et Alice Daulte (notes):

Un Voyage en Suisse en 1819.

Lausanne et Paris, La Bibliothèque des Arts, 1964. In-12 broché, couverture rempliée. Petite trace de scotch à un rabat, plis au dos, nom de possesseur au faux-titre (E. Naville).

Illustré de hors-texte en noir et en couleurs.

Constant Rosalie de, Mary Colville et Alice Daulte (notes):

Un Voyage en Suisse en 1819.

Lausanne et Paris, La Bibliothèque des Arts, 1964. In-12 broché, couverture rempliée. En très belle condition, non coupé. Illustré de hors-texte en noir et en couleurs.

Couffignal Huguette, Laczewny Macha (phot.):

J’aime les noix.

Les Hautes Plaines de Mane, Robert Morel, coll. J’aime…, 1970. In-8, cartonnage illustré, gardes noisette. Infime défaut aux mors, dos légèrement passé. Photographies hors-texte en noir de Macha Laczewny.

Nombreuses recettes à base du délicieux fruit à coque: soupes, entrées, poissons, viandes, légumes, desserts et préparations diverses. Edition originale au tirage limité à 3000 exemplaires.

Courtois Chantal:

Théâtre antique. Masques et figurines en terre cuite.

Genève, Musée d'Art et d'Histoire, collection Images, 1991. Plaquette in-8 brochée de 34 pages, couverture couleurs. 19 objets, tous décrits en fin de volume et représenté par une photographie en noir.

Cravetti Benedetta:

Madame du Deffand et son monde.

Seuil, 1987. Grand in-8 broché, couverture couleurs. En belle condition.

Crow Dog Mary, Dominique Péju (trad.), Joëlle Rostkowski (préf.):

Lakota Woman. Ma vie de femme Sioux.

Albin Michel, coll. Terre indienne, 1992. In-8 broché de 324 pages, couverture photo couleurs. A l'état de neuf, jamais lu.

Cahiers de photographies hors-texte en noir.

Cruchaudet Chloé:

Groenland-Manhattan.

Ecole des Loisirs, collection Supermax, 2014. In-4 broché, couverture couleurs.

"Extrême Nord du Groenland, 1897. Une fois de plus, l'Américain Robert Peary n'a pas réussi à planter son drapeau au pôle Nord malgré l'aide de ceux qu'on appelle encore les Esquimaux. Mais pour l'explorateur, pas question de rentrer les mains vides. L'idée lui vient alors de ramener des souvenir vivants, de vrais sauvages polaires en chair et en os. L'un d'entre eux, Minik, n'est encore qu'un enfant quand il embarque à destination de New York. Leur succès dès leur arrivée est immense. L'exotisme fascine. Muséum d'histoire naturelle, dont la cave sert d'hébergement de fortune aux hommes du Nord, sera quelques années plus tard le théâtre d'un drame qui trouvera un large écho dans la presse et dans la population. Car le destin de Minik est à bien égards symptomatique des cruels bouleversements du siècle qui commence."

Cuchet Albaret Emilia:

Au pays des petites joies. Poèmes - Le jardin aux pivoines.

Genève, Editions du Bouquet d'images, [1945]. Petit in-8 broché, couverture illustrée dos muet. Brochage très fragilisé. Illustré de 6 estampes japonaises (Ando Hirosigé, Souzouki Hiiti, Kawanabé Kyoasaï et Ohara syôson).

Cuneo Anne:

Au bas de mon rêve. Poèmes.

Bernard Campiche, 1995. In-8 broché, couverture illustrée à rabats. Epuisé et ici à l'état de neuf.

"Loin de l’hermétisme, par lequel la poésie trop souvent fait claquer son loquet au nez du bon peuple, les vers d’Anne Cuneo, réunis dans Au bas de mon rêve, sont offerts dans une chaleur immédiate. Nous partageons son goût de la ville, du vent, des saisons. Le monde est une orange qu’avec elle on gratte du doigt." Bertil Galland

Cuneo Anne:

Conversations chez les Blanc. A propos d'Anne-Marie Blanc, comédienne.

Bernard Campiche, 2009. In-8 broché, couverture à rabats. Tout beau tout neuf.

"Les francophones connaissent mal Anne-Marie Blanc. Paradoxe, cette vedette du théâtre et du cinéma suisses était pourtant francophone. Il faut dire que, dès son adolescence, elle avait déménagé d'abord à Berne, puis à Zurich, et c'est en Suisse alémanique puis en Allemagne qu'elle est devenue une véritable star. D'elle, les Romands connaissent surtout son rôle dans le film Gilberte de Courgenay, qui date de 1941. Elle était née à Vevey le 2 septembre 1919, elle étaie la fille du responsable du registre foncier et la petite-fille d'une personnalité légendaire de la région, Henri Blanc, à la fois préfet du district de Vevey et vigneron. Parmi ses ancêtres, on comptait également un conseiller fédéral [. . .]. Ce que j'ai fini par écrire, ce n'est pas tant une biographie que l'histoire de notre amitié, dont fait partie, entre autres, le récit qu'elle m'a fait de sa vie" (Anne Cunéo)

Cuneo Anne:

Gatti's Variétés. Roman.

Bernard Campiche, 2014. In-8 broché, couverture à rabats. Tout beau tout neuf.

L'histoire de Carlo Gatti, entrepreneur tessinois émigré à Londres et à l’origine du commerce des crèmes glacées. "Ce qui fait de Gatti un personnage romanesque, c’est qu’il n’est parti de rien: il a quitté le Tessin en 1830, a passé une quinzaine d’années en tant que vendeur de marrons à Paris, avant d’ouvrir café sur café à Londres. Il est devenu millionnaire. Je suis tombée des nues en me rendant compte que presque personne, même pas la plupart de mes amis au Tessin, ne connaissait cet homme". (Anne Cuneo)

Cuneo Anne:

Hôtel des coeurs brisés. Une enquête de Marie Machiavelli.

Bernard Campiche, 2004. In-8 broché, couverture à rabats. Quelques plis de lecture au dos.

Edition originale. "Ce roman, sous forme d'enquête, nous emmène au coeur du cyclisme et donc au coeur du dopage. Anne Cuneo, journaliste à la TSR et auteur de nombreux livres, a suivi ses confrères journalistes pendant des mois, afin de se plonger dans l'univers des fous de la petite reine. À travers le parcours de Damien Savary, jeune cycliste prometteur de l'équipe Stylo, le héros de ce suspense, l'auteur nous fait découvrir le monde impitoyable des sportifs de haut niveau. Il y est question de dopage, d'anabolisants, d'EPO, d'amphétamines et de corticoïdes. Et au final, de mort. Très bien documenté, compréhensible et palpitant, ce roman tente de décortiquer le pourquoi du dopage. À travers ces portraits de jeunes héros des temps modernes, on comprend comment les sportifs glissent vers le dopage, presque sans s'en rendre compte, en jurant que non, eux, ils ne se dopent pas! Instructif. Et comme dans tous les livres d'Anne Cuneo, l'écriture y est fluide et précise. À lire, au risque d'abandonner toutes vos occupations avant d'avoir atteint la dernière page ». Dominique-Anne Puenzieux, Le Temps.

Cuneo Anne:

Hôtel Vénus.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2014. In-12 broché, couverture illustrée. A l'état de neuf.

"Pour moi, Hotel Venus reste l'acte littéraire tel que je l'avais imaginé dans l'absolu de l'enfance. Je m'étais fait une raison : c'était un rêve. Et puis, une fois, j'ai pu réaliser ce rêve. Après lui, j'avais pensé arrêter d'écrire, sachant que je ne ferais jamais mieux. Il a fallu plusieurs années et l'insistance d'un éditeur clairvoyant pour que je me lance dans autre chose. J'ai alors commencé à écrire des romans. Je crois que sans l'expérience d'Hotel Venus, sans mes amis yorubas qui ont en quelque sorte forcé mes résistances, je n'aurais jamais pu continuer à écrire à l'époque, cela m'était d'ailleurs égal. Mais lorsque j'ai repris la plume (accompagnée entre temps par un ordinateur), les pulsations des rythmes cubains étaient là, présentes. Elles m'accompagnent aujourd'hui encore, et j'essaie de m'en souvenir au moment où il faut donner du "punch" à un texte"

Cuneo Anne:

Lacunes de la mémoire. Une enquête de Marie Machiavelli.

Bernard Campiche, 2006. In-8 broché, couverture à rabats. En belle condition.

"À un interlocuteur qui lui demandait où il trouvait les idées de ses scénarios, souvent noirs, Claude Chabrol répondait lors d’un entretien radiophonique récent (je cite de mémoire): «Dans les rapports humains, et particulièrement dans les rapports de couple, l’imagination est souvent en deçà de la réalité. Lorsque dans la vie réelle on voit la haine pousser un couple à s’entre-détruire, on a la sensation de lire un de ces romans noirs dont on est le spectateur incrédule.» Et il assurait que, en dépit des apparences, il n’avait guère inventé. Ses films étaient fondés sur des histoires vraies dont il avait pris connaissance en lisant les faits divers des journaux. L’histoire des « Jonain » est issue d’un tel fait divers"

Cuneo Anne:

La tempête des heures.

Bernard Campiche, 2013. In-8 broché, couverture à rabats. Tout beau tout neuf.

"La grande peur des Suisses en 1940 et le rôle du Schauspielhaus de Zurich pendant ces quelques semaines presque oubliées méritaient d'être rappelés. On a beau dire que « jamais Hitler n'aurait envahi la Suisse », pendant la guerre cela n'était pas évident pour l'homme et la femme de la rue. La Tempête des heures raconte, par la voix d'une jeune réfugiée juive, les journées trépidantes de 1940 où la population a fait face avec dignité tout en s'attendant au pire, vues à travers le microcosme d'une troupe de théâtre composée de comédiens réfugiés, condamnés à mort par les nazis ; tout en travaillant avec acharnement à une nouvelle mise en scène du Faust de Goethe, ils se préparent à mourir si la Suisse était envahie. Un roman d'amour, une profession de foi pour la culture, un hymne à la force des idées".

Cuneo Anne:

Le maître de Garamond. Antoine Augereau, graveur, imprimeur, éditeur, libraire.

Bernard Campiche, 2009. Fort volume in-8 broché (622 pages passionnantes), couverture illustrée à rabats. Tout beau tout neuf.

"Voyage aux sources de la typographie, de l'imprimerie et de l'édition modernes. C'est le grouillement de la Grand-Rue Saint-Jacques du temps où elle abritait plusieurs imprimeurs par maison. C'est la pensée la plus moderne en train de se forger, une pensée humaniste, loin de tout fanatisme, ouverte, généreuse, qui rêve d'universalité: des hommes et des femmes lui sont à tel point attachés qu'ils sont prêts à mourir pour la défendre. À Antoine Augereau, elle coûtera la vie."

Cuneo Anne:

Le piano du pauvre. La vie de Denise Letourneur musicienne.

Bernard Campiche, 2000. In-8 broché, couverture à rabats. Tout beau tout neuf.

Edition originale. "Denise Letourneur aurait pu avoir une vie sans regrets si elle avait pris le monde qui l'entourait comme il venait : les salaires de misère, les douze heures de travail à la chaîne, la brutalité, la grossièreté, l'alcool... Mais cette femme du peuple avait un rêve : la musique. Et il n'y avait pas vraiment de place pour cela dans le milieu où elle vivait. On attendait d'elle qu'elle soit ouvrière non spécialisée, femme de ménage, servante. Dans ce destin de subalterne, la seule fausse note, c'était la musique - ou plutôt c'était la seule note juste. Cette passion pour la musique avait été cautionnée par son père : il avait cru en elle, lui avait acheté son accordéon, lui avait fait prendre des leçons. Il a disparu trop tôt pour que Denise puisse s'en tirer toute seule : pendant les décennies qui ont suivi, elle a été ballottée entre son aspiration à la perfection et une médiocrité ambiante dont elle a souffert sans jamais réussir à s'en sortir. Elle raconte avec lucidité et humour l'histoire exemplaire de sa vie d'artiste populaire genevoise qui s'était choisi Lausanne pour patrie."

Cuneo Anne:

Les corbeaux sur nos plaines.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2013. In-12 broché, couverture photographique. En belle condition.

Histoire d'Elena, rescapée de guerre, rongée par le deuil et les souvenirs douloureux. "Un ton qui touche le lecteur et le rejoint assurément au plus profond de lui-même". Muriel Ramoni

Cuneo Anne:

Le trajet d'une rivière. La vie et les aventures parfois secrètes de Francis Tregian, gentilhomme et musicien. Un récit.

Bernard Campiche, 2006. Fort volume in-8 broché, couverture à rabats. En belle condition.

Mise en garde de votre libraire: ne débutez pas la lecture de ce livre magnifique si vous n'avez pas le temps d'en lire les 600 pages (!) d'une traite, sous peine de grande frustration.

Cuneo Anne:

Mortelle maladie.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2009. In-12 broché, couverture photographique. A l'état de neuf.

"Bien peu de solutions sont offertes à l'angoisse de cette grossesse subie et refusée, décrite cruellement, lentement. . . L'auteur a réussi la gageure de démêler un imbroglio où apparaissent successivement le dégoût, un certain idéalisme abstrait, les bouleversements constants de la pensée, les conflits de l'âme et, aussi, cette part d'amour que conserve tout cœur de femme." (Nouvelliste et Feuille d'Avis du Valais).

Cuneo Anne:

Objets de splendeur. Mr. Shakespeare amoureux.

Bernard Campiche, 1996. Fort volume in-8 broché (450 pages), couverture à rabats.

Edition originale. "Il s’agit cette fois de faire revivre, autour de la liaison probable de Shakespeare avec Emilia Bassano, toute l’époque du théâtre élisabéthain. Anne Cuneo n’a pas craint de s’attaquer au grand mythe de Shakespeare et elle a réussi à rendre le personnage étonnamment vivant. En effet, malgré l’érudition dont elle fait preuve, elle reste avant tout une romancière, une conteuse hors pair. Elle délègue une partie du récit à un jeune émailleur genevois, Baptiste Bordier, le seul protagoniste qu’elle ait créé de toutes pièces. En 1654, donc quelque cinquante ans après la mort de Shakespeare, ce garçon arrive un jour d’hiver dans l’auberge tenue par John Lewin, un ancien comédien. L’aubergiste lui raconte des souvenirs de ce temps-là, avec nostalgie, puisque les théâtres ont été fermés et démolis l’un après l’autre dès 1642, lors de la prise de pouvoir des puritains anglais. Il est le premier à lui parler d’Emilia Bassano, que l’on suppose être la «Dark Lady» des sonnets de Shakespeare, mais surtout il lui donne à lire les carnets écrits vers 1601 par Thomas Vincent, un jeune apprenti-menuisier et comédien qui fut mêlé plusieurs années à la vie de Shakespeare » Yvette Z'Graggen. A l'état de neuf. Le même, avec quelques plis de lecture au dos à prix un peu réduit: demandez-nous !

Cuneo Anne:

Portrait de l'auteur en femme ordinaire.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2009. Fort volume in-12 broché (550 pages, tout de même), couverture photographique. Tout beau tout neuf, visiblement jamais lu.

"C'était une Milanaise de bonne famille qui avait perdu, trois ans auparavant, son père dans des circonstances atroces, et qui rejoignait sa mère, devenue femme de chambre dans une pension vaudoise. Elle vécut longtemps dans une pension pour fillettes italiennes. Tous les matins, un douloureux cortège de petites gamines encerclées de religieuses grimpait les rues de la ville, de la Rasude à la Grotte, de Saint-François à la rue Pichard, de la rue Haldimand au Valentin. Son récit nous mène aux quatre coins des vieilles rues lausannoises, dans le pater noster des Galeries du Commerce ; au Café du Philosophe, ou du Barbare, sur les bancs de l'Ecole de commerce, puis dans les corridors de la Faculté des lettres, dont elle avait tant rêvé mais où elle dut se buter contre bien des illusions. Mais l'Université, c'était aussi pour Anne un fleuron de personnalités : Gilbert Guisan, Daniel Christoff, André Bonnard, Constantin Regamey, un monde que tout étudiant lausannois de sa génération a rencontré et perçu comme elle, et dont elle a su rendre dans son livre le climat étrange où l'école s'apprêtait à se démocratiser." (Giblert Salem).

Cuneo Anne:

Prague aux doigts de feu.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2012. In-12 broché, couverture photographique. En très belle condition, visiblement jamais lu (et c'est dommage).

"Nulle part Anne Cuneo n’avait encore trouvé ce ton qui tient en même temps du reportage et de la confidence pathétique – ce qui ne veut pas dire larmoyante, car sa narratrice, Paola, introduit une distanciation aussi efficace entre elle qui raconte et la passion vécue d’Ernest Hemingway. J’ignore si cette référence (toute flatteuse qu’elle soit) plaira à Anne Cuneo. Les écrivains sous les auspices de qui elle inscrit l’aventure de ses personnages appartiennent à la famille surréaliste, tel Nezval, ou au mouvement beat. [. ..] Elle accumule les difficultés, non par malice, mais parce que tout romancier, au fur et à mesure que son travail progresse, doit choisir une manière de résoudre les problèmes posés par l’avance de la narration et la croissance des personnages; il peut recourir à des « trucs », et tricher, ou, comme les meilleurs et parmi eux Anne Cuneo, affronter la difficulté (technique ou formelle) jusqu’à ce que la solution, la seule qui puisse convenir à l’oeuvre, soit enfin trouvée." (Roger-Louis Junod).