2293 résultats

Wodehouse P. G.:

Ça va, Jeeves ?

Le grand livre du mois, 2004. In-8 broché, couverture illustrée. En belle condition.

" Malgré ses efforts pour surpasser son maître d'hôtel, le célèbre Jeeves, Bertram Wooster, le narrateur, ne parvient guère à aider les invités de sa tante, à réconcilier les fiancés brouillés ni à obtenir du timide éleveur de tritons qu'il déclare ses tendres sentiments pour une larmoyante jeune fille sensible à la beauté des étoiles. Une fois encore, l'intervention de Jeeves s'avère donc indispensable et efficace. L'humour de P. G. Wodehouse réside pour l'essentiel dans les contrastes qu'il sait créer : les formules les plus stéréotypées de la conversation courante sont utilisées dans un contexte inhabituel ; plus généralement, la disproportion entre les faits racontés, souvent anodins, et la manière de les présenter comme s'il s'agissait d'une véritable épopée suscite l'intérêt amusé du lecteur qui se laisse entraîner dans un tourbillon de rebondissements parfois farfelus, mais toujours distrayants. " F. Monnanteuil, Les Livres.

Wolfe Virginia, Schankerman Michael:

Le parc national de Yosemite.

Bonechi, 1994. In-4 broché, couverture couleurs. Abandamment illustré de photographies, la plupart de Andrea Pistolesi.

Wolfson Louis:

Ma mère, musicienne, est morte de maladie maligne à minuit, mardi à mercredi, au milieu du mois de mai mille977 au mouroir memorial à Manhattan.

Attila, 2012. In-8 broché, couverture à rabats. Infimes frottements en bords.

"La littérature française contemporaine compte un écrivain, d'origine américaine, dont le premier texte fut découvert et défendu avec ardeur par Raymond Queneau et J.R. Pontalis, publié aux éditions Gallimard avec une préface de Gilles Deleuze, acclamé par des sensibilités aussi différentes que celles de Paul Auster, J. M. G. Le Clézio ou encore Michel Foucault, qui invoquèrent tour à tour D.A.F. de Sade, Lautréamont et Raymond Roussel. Bref, en 1970, faisait sensation avec la parution de son livre Le Schizo et les langues. Depuis, sa trace s'était un peu perdue. Le voici de retour "

Wolinski:

Je ne pense qu'à ça. Tomes I & II.

Jean-Jacques Pauvert, 1969. 2 petits volumes (in-16), reliures pleine toile décorée. En belle condition.

Illustré à toutes pages par Wolinski - on vous met délibérément l'une des rares à être visible par la jeunesse. Pour le reste, on vous laisse imaginer.

Wollstonecraft Shelley Mary:

Mathilda.

Editions des Femmes, 1984. In-12 broché, couverture illustrée, accompagné d'un bloc-notes "Féminaire", réunis sous coffret cartonné. Bande de lancement conservée. Menus défauts à l'étui, le livre est à l'état de neuf.

"Mary Shelley est la fille d'une féministe célèbre - Mary Wollstonecraft - et d'un philosophe réputé - William Godwin -; elle est aussi la femme du plus romantique des poètes anglais - Percy B. Shelley - qui l'enlève en 1814, pour l'entraîner dans un périple non moins romantique jusqu'en Italie. Si l'on mentionne ici les familiers de Mary Shelley, ce n'est pas pour lui attribuer une identité dérivée des seuls noms de son père et de son mari, mais pour évoquer une configuration littéraire qui ne pouvait que marquer sa production romanesque. Avec Frankenstein, Mary Shelley avait inventé un créateur, une créature et un mode de création monstrueux, dans la tradition du roman noir dont il est un des sommets. Mathilda est encore un roman de l'inhumain, où les passions elles-mêmes sont "gothiques" : elles réclament l'ombre de la nuit pour éclore, la tempête pour être châtiées et la tristesse d'une lande déserte pour être expiées. Comment lire aujourd'hui ce roman romantique ? Comme le conte ironique des regrets de l'auteur pour avoir laissé ce qu'elle aime en Angleterre ? Comme l'écran a une angoisse plus profonde de celle qui fut l'unique enfant d'une femme morte en couche, et mère elle-même plusieurs fois d'enfants disparus peu après leur naissance ? Ou comme l'expression, peut-être, des thèmes désespérés que lui assignait la fréquentation des romantiques ?"

Wrightson Berni :

Mary Wollstonecraft Shelley's Frankenstein

Les éditions du Triton 1980. Portfolio sous chemise illustrée à rabats, contenant 6 planches en noir au format 40 x 29 cm., non reprises dans le livre final. Les tirages sont de haute qualité, de même que le papier. Bord de la chemise un brin jauni, traces de plis au premier plat, les planches sont elles en parfait état.

Tirage limité à 1200 exemplaire numérotés (le nôtre 303), tous signés au premier plat par l'artiste. Affreusement rare, malgré le tirage reliativement important.

Yalom Irvin, Clément Baude (trad.):

Mensonges sur le divan.

Points, 2007. In-12 broché, couverture illustrée en couleurs.

Yandell Michael D.:

National parkways. Photographic and comprehensive guide to Yellowstone National Park.

Yandell, 1988. Revue grand in-4 brochée, abondamment illustrée de photographies en couleurs. Peu courant de ce côté-ci de l'Atlantique. Une page décorée en français de mots contrecollés...

Yanne Jean, Kersauson Olivier (préface):

On n'arrête pas la connerie.

Le cherche-midi, 2010. Fort volume in-8 broché (près de 500 pages), couverture photographique. Trace d'étiquette de prix au second plat, pour le reste en belle condition.

"Jean Yanne est né en 1933 et mort en 2003. Véritable homme orchestre, on lui doit des dizaines de chansons, de sketches. Acteur aux facettes multiples, du Boucher, de Claude Chabrol à Week-end de Jean-Luc Godard, il est aussi le metteur en scène de cinq films, parmi lesquels Tout le monde il est beau et Deux heures moins le quart avant Jésus Christ. "

Yeats William Butler:

Théâtre de William Butler Yeats, lauréat 1923 (Irlande).

Rombaldi, collection des Prix Nobel de littérature, 1970. Grand in-8, cartonnage orné d'une composition de Picasso, titre doré au dos. Cartonnage très légèrement taché. Portrait de l'auteur et ornements typographiques par Michel Cauvet, illustrations de Keogh.

Les pièces sont précédées de "La petite histoire de l'attribution du prix Nobel de littérature à William Butler Yeats", par le Dr. Gunnar Ahlström, du discours de réception, par Per Hallström et de "La vie et l'oeuvre de W. B. Yeats" par Franck Kermode. Pour ce qui concerne le théâtre de Yeats, l'ouvrage contient La terre du désir et du coeur - Les ombres sur la mer - L'unique rivale d'Emer - La mort de Cûchulainn - Les mots sur la vitre.

Ylipe:

Aqua Toffana.

Jean-Jacques Pauvert, 1962. In-16 broché non paginé, couverture verte illustrée. Quelques frottement et un petit pli à la couverture.

Edition originale de ce recueil de dessins.

Yogerst Joseph R., Wier Nevada (photographies):

Le Vietnam aujourd'hui.

Editions Abbeville, 1993. Grand in-4 de 216 pages, pleine toile noire avec titre en vert, jaquette photogaphique. En belle condition. Illustré de très nombreuses photographies de Nevada.

Young Robert F.:

Le pays d'esprit

Néo - Nouvelles éditions Oswald, 1982 In-8 broché, couverture illustrée couleurs par Nicollet. Premier plat un peu voilé, pellicule soulevée dans le coin supérieur

Yourcenar Marguerite:

Alexis ou Le traité du vain combat - Le coup de grâce.

Folio, 1979. In-12 broché, couverture illustrée. Léger pli de lecture au dos.

Comme tous les héros de Marguerite Yourcenar, Alexis s'interroge pour mieux comprendre le monde et mieux se comprendre lui même. Il cherche à sortir d'une situation fausse qui est l'échec de son mariage. Une longue lettre forme tout le récit où il prend sa femme à témoin du vain combat qu'il a mené contre son penchant naturel et sa vocation véritable.Le Coup de Grâce se situe dans les Pays baltes en 1919-1920. Par-delà l'anecdote de la fille qui s'offre et du garçon qui se refuse, le sujet central du roman est avant tout une communauté d'espèce, une solidarité du destin chez deux hommes et une femme soumis aux mêmes privations et aux mêmes dangers.

Yourcenar Marguerite:

Comme l'eau qui coule. Anna Soror... - Un homme obscur - Une belle matinée. Nouvelles.

Gallimard, collection blanche, 1982. In-8 broché, couverture imprimée en deux tons, avec quelques légères traces, belle condition générale.

"Comme l'eau qui coule est un recueil de trois nouvelles, dont la première, Anna, soror..., se trouve republiée sans changement important et dont les deux autres ont été entièrement composées entre 1979 et 1981. En fait, ces trois œuvres ont occupé Marguerite Yourcenar pendant une grande partie de sa vie.Ecrit en 1925, inclus en 1935 dans le recueil La mort conduit l'attelage, publié isolément en 1981, Anna, soror..., a pour sujet l'inceste entre un frère et une sœur et se situe à Naples, au XVIe siècle. "... Une œuvre de jeunesse, mais de celles qui restent pour leur auteur chères jusqu'au bout".Un homme obscur et Une belle matinée reprennent des idées qui étaient en germe dans un texte de la vingtième année, Nathanaël, resté inédit, puis dans la nouvelle, D'après Rembrandt, de 1935. La vie et la mort de Nathanaël, dans la Hollande du XVIIe siècle est le sujet de Un homme obscur. Un homme simple, presque sans culture, "levant sur le monde un regard d'autant plus clair qu'il est plus incapable d'orgueil".Le héros de Une belle matinée est Lazare, le fils de Nathanaël, un enfant mêlé à une troupe de comédiens shakespeariens. A travers les brochures du théâtre élisabéthain, le petit Lazare vit d'avance toute vie: tour à tour fille et garçon, jeune homme et vieillard, enfant assassiné et brute assassine, roi et mendiant, prince vêtu de noir et bouffon bariolé du prince. "

Yourcenar Marguerite:

Conte bleu - Le premier soir - Maléfice.

Le Grand livre du mois, 1993. Petit in-8, cartonnage souple. A l'état de neuf.

"C'est un conte bref, très habilement composé pour donner un effet de reproduction d'une ancestrale tradition, venue de la littérature orale. Récit peu surprenant, car très respectueux des schémas simples - le désir de richesse ; la crédulité des hommes face au leurre de l'argent ; la difficile conquête de l'objet censé apporter la richesse (ici, des saphirs) - et structuré par toutes les étapes obligées de la dépossession - accidents, naufrages, attaques de corsaires, morts, errances, pauvreté plus grande qu'avant l'acquisition de la supposée fortune, dénuement définitif. À quoi s'ajoutent des rituels plus particuliers à Yourcenar, comme l'automutilation. Plus encore que l'anecdote, c'est l'atmosphère de ce conte qui préfigure les Nouvelles orientales."Josyane Savigneau, préfacière.

Yourcenar Marguerite:

En pélerin et en étranger. Essais.

Gallimard, collection blanche, 1989. In-8 broché, couverture à rabats. Très légères taches au premier plat (voir photo: trois fois rien!), pour le reste en belle condition.

"Les essais rassemblés ici par Marguerite Yourcenar sont le reflet fidèle et saisissant d'un parcours intellectuel extrêmement varié, qui va des années 1930 aux derniers jours de 1987. Dans la première moitié du recueil, un important ensemble sur la Grèce montre combien les personnages de l'Antiquité grecque ont été pour elle vivants, et pour ainsi dire contemporains. Des pages d'une rare originalité et d'une violence juvénile font apparaître Apollon meurtrier et Cassandre sa victime : atroces, irrécusables. D'autres pages nous arrêtent devant les mosaïques de Ravenne. Partout à travers le temps et la mémoire voici la mort inlassable : les tombeaux des princes à Innsbruck, le grand ange ailé de Dürer, L'Île des Morts de Böcklin. Il faut compter avec les peintres : ses préférés furent peut-être Poussin, Rembrandt, Ruysdael. Lorsqu'elle évoque leurs toiles elle fait voir le brin d'herbe le plus ténu, et saisit l'âme insaisissable. Les écrivains offrent une approche moins tragique : Virginia Woolf et Henry James (qu'il lui est arrivé de traduire), Oscar Wilde, sa gloire et sa déréliction, Roger Caillois, qui la précéda à l'Académie française, et le grand poète aveugle d'Argentine Jorge Luis Borges. Ce sont autant de superbes hommages d'un grand écrivain à ses pairs, mais à qui donc, en tant de pages, dédier toute tendresse et douceur, sinon au jeune Mozart à Salzbourg, sinon - seul poème du recueil - au souvenir de Kou-Kou-Haï, petit pékinois très aimé ?"

Yourcenar Marguerite:

La couronne et la lyre. Poèmes traduits du grec.

Gallimard, 1980. In-8 broché, couverture de la collection blanche, jaquette illustrée. Petits défauts à cette dernière, initiales sur garde, pour le reste en très belle condition.

"Les traductions de poèmes grecs anciens qu'on va lire ont été composées en grande partie pour mon plaisir, au sens le plus strict du mot, c'est-à-dire sans aucun souci de publication. Il en est de même des notices, brèves ou longues, qui les précèdent, et ont été d'abord des informations assemblées ou des évaluations tentées pour moi seule. En traduisant ces poèmes, ou fragments de poèmes, ma démarche ne différait en rien de celle des peintres d'autrefois, dessinant d'après l'antique ou brossant une esquisse d'après des peintures de maîtres antérieurs à eux, pour mieux se pénétrer des secrets de leur art, ou encore de celle du compositeur retravaillant de temps à autre un passage de Bach ou de Mozart pour en jouir et s'enrichir de lui. " Marguerite Yourcenar.

Yourcenar Marguerite:

Les yeux ouverts.

Le livre de poche, 2010. In-12 broché, format poche, légères traces de plis à la couverture.

Yourcenar Marguerite:

Lettres à ses amis et quelques autres. Edition établie, présentée et annotée par Michèle Sarde et Joseph Brami.

Gallimard, collection blanche, 1995. Fort volume in-8 broché (714 pages), couverture imprimée en deux tons. A l’état de neuf.

"Lettres à ses amis et quelques autres. Cette toute première anthologie de lettres de Marguerite Yourcenar permet de mesurer la force de son engagement au monde et réserve bien des surprises posthumes. Journal intermittent, la correspondance accomplit ici ses trois fonctions essentielles : accompagner la femme hors de l'oeuvre, accompagner l'auteur dans son oeuvre, faire oeuvre. Autoportrait au quotidien ou exercice de connaissance de soi, les Lettres à ses amis et quelques autres content l'intimité de l'exilée de Mount Desert Island, ou de la voyageuse qui fait "le tour de la prison" depuis la première lettre enfantine jusqu'au mois qui précède la mort. Courroie de transmission entre la femme de chair et la femme de plume, ces lettres ne décevront pas ceux qui s'intéressent avant tout aux secrets de fabrication, aux coulisses des oeuvres. Elles réveilleront chez les lecteurs de Marguerite Yourcenar d'anciens plaisirs de lecture, renouvelés par un genre littéraire où ils ne la connaissent pas encore mais où ils la reconnaîtront."

Yourcenar Marguerite:

L’oeuvre au noir.

Folio, 1981. In-12 broché, format poche, à l’état de neuf.

En créant le personnage de Zénon, alchimiste et médecin du XVIe siècle, Marguerite Yourcenar, l'auteur de Mémoires d'Hadrien, ne raconte pas seulement le destin tragique d'un homme extraordinaire. C'est toute une époque qui revit dans son infinie richesse, comme aussi dans son âcre et brutale réalité ; un monde contrasté où s'affrontent le Moyen Âge et la Renaissance, et où pointent déjà les temps modernes, monde dont Zénon est issu, mais dont peu à peu cet homme libre se dégage, et qui pour cette raison finira par le broyer.L'œuvre au Noir a obtenu en 1968 le prix Femina à l'unanimité. Ce livre a été traduit dans quinze langues.

Yourcenar Marguerite:

Nouvelles orientales

Paris Gallimard, l'Imaginaire 1994 In-8 broché, couverture imprimée en couleurs, très légèrement jaunie, pour le reste en belle condition.

Yourcenar Marguerite:

Quoi ? L’Eternité.

Gallimard, collection blanche, 1988. In-8 broché, couverture de la collection imprimée en deux tons, jaquette photographique.

"Encore une fois, dans ce troisième volet du Labyrinthe du monde, le centre du récit est le personnage du père, Michel. Michel et sa mère, l'affreuse châtelaine du Mont-Noir; Michel et ses amours : Fernande, Jeanne, dont l'inquiétant mari servira de modèle à Alexis, Liane, tant d'autres... «Confondue par le problème des dates de l'enfance, seule dans un paysage vide où tout semble tantôt très proche et tantôt lointain», Marguerite Yourcenar, qui parle peu d'elle-même, laisse seulement deviner, derrière le portrait du père, sa silhouette de petite fille, puis d'adolescente. Et, derrière le fourmillement des passions, le chaos des impressions, derrière les désastres privés et historiques, ce qui constituera son monde, comme si elle nous tendait quelques clés de son œuvre romanesque."

Yourcenar Marguerite:

Le Temps, ce grand sculpteur. Essais.

Gallimard, 1983. In-8 broché, couverture imprimée en deux tons. A l’état de neuf.

Edition originale sur papier courant. « Ce volume d'essais, où souvent l'intensité de la réflexion apporte à la phrase une force poétique, aborde les sujets les plus variés. Sur quelques lignes de Bède le Vénérable montre d'une façon saisissante le moment où le christianisme arrive dans le nord de l'Angleterre. Sixtine est une méditation sur la vie, la beauté, à travers Michel-Ange et ses élèves. Suit une étude sur Ton et langage dans le roman historique, avec, en appendice, les extraordinaires minutes de séances de torture subies par Campanella, en 1600. Le Temps, ce grand sculpteur parle du changement, de l'usure que les siècles apportent même aux statues. L'auteur médite Sur un rêve de Dürer, apporte des prolongements à l'étude d'Ivan Morris sur La noblesse de l'échec, étudie un cas de cruauté féminine, celui d'Elisabeth Báthory, et prend énergiquement la défense des animaux. Une séquence sur les Fêtes de l'an qui tourne, une réflexion sur des jeunes qui se sont immolés par le feu, l'évocation d'un vieux traité cynégétique, une approche du Tantrisme, l'érotisme du Moyen Age hindou : tels sont quelques-uns des sujets traités. »

Yourcenar Marguerite:

Sous bénéfice d’inventaire. Essais. Nouvelle édition.

Gallimard, 1979. In-8 broché, couverture de la collection blanche. Plis au dos.

"Sept essais critiques qui tentent d'évaluer ou de réévaluer un sujet, d'aller «les yeux ouverts», comme naguère l'Hadrien des Mémoires, aussi loin que cet examen nous mène : une étude sur l'Histoire Auguste, deux essais écrits, dirait-on, en marge de L'Œuvre au Noir, l'un consacré aux Tragiques d'Agrippa d'Aubigné, et l'autre évoquant la vie agitée et instable des habitants successifs de Chenonceaux ; une étude sur Les Prisons imaginaires de Piranèse, «l'une des œuvres les plus secrètes que nous ait léguées le XVIIIe siècle». Viennent ensuite trois grands noms de la littérature moderne : Selma Lagerlöf, conteuse épique de la Suède du XIXe siècle ; l'énigmatique poète Constantin Cavafy, et Thomas Mann et les rapports complexes de l'auteur de La Montagne magique et du Docteur Faustus avec la vieille et savante tradition des hermétistes et des alchimistes, qui préconisèrent la connaissance du monde «sous les espèces de l’intériorité»."