1775 résultats

Aymé Marcel , Chancel (ill.)

Traversée de Paris (et autres nouvelles)

Jack Rollan, La thune du guay, 1957. In-8 broché de 241 pages, couverture à grands rabats. Edition hors-commerce sur volumineux blanc de Biberist, réservée aux souscripteurs.

Illustrations in-texte en noir de Chancel. Contient: Les chiens de notre vie - Le percepteur d'épouses - A et B - Deux victimes - La clé sous le paillasson - L'élève Martin - Fiançailles - Les mauvaises fièvres - L'armure - Pastorale - Conte de Noël - Bonne vie et moeurs - En arrière - La liste - La carte - Légende poldève.

Aymé Marcel:

Contes et nouvelles.

Jack Rollan, La thune du guay, 1956. In-8 broché, couverture à grands rabats.

Comme tous les volumes de cette collection suisse consacrée au rire, le livre s'ouvre sur une citation illustrée de Rabelais. Edition hors-commerce sur volumineux blanc de Biberist, réservée aux souscripteurs. Contient entre bien d'autres la délicieuse nouvelle Le passe-muraille.

Aymé Marcel:

Le boeuf clandestin.

Gallimard, 1939. In-12 broché de 221-[3] pages, couverture imprimée en deux tons (en triste état: tachée, avec petits accrocs - voir photo).

Edition originale de ce roman qui semble d'actualité: histoire d’une famille bourgeoise parisienne dont le père, directeur d’une succursale de banque, qui se prétend végétarien, se laisse surprendre par sa fille en train de manger en cachette un bifteck saignant...

Aymé Marcel:

Le moulin de la sourdine.

Jack Rollan, La thune du guay, 1963. In-8 broché, couverture à grands rabats. Comme tous les volumes de cette collection suisse consacrée au rire, le livre s'ouvre sur une citation illustrée de Rabelais.

« Dans une petite ville, un homme fortuné, affable, intelligent, et dépourvu de toute espèce de satanisme, assassine sa servante pour profiter de l'occasion qui lui est offerte de commettre un crime avec la quasi-certitude de l'impunité. Voilà l'histoire. », en dit l'auteur. Edition hors-commerce sur volumineux blanc de Biberist, réservée aux souscripteurs.

Aymé Marcel:

Les contes bleus du chat perché [avec] Le chien et le loup.

Gallimard / Philips 1967. Le livre: in-4, cartonnage joliment illustré. En très belle condition. Pour ce qui est du disque: il gratouille (trois fois rien), la pochette contenant le disque (et comprenant le début du texte) a été scotchée à plusieurs reprises. Livret de 8 pages avec le texte et les même illustrations que le livre.

Ravissantes illustrations par Palayer, maquette du génial Massin, pour accompagner ces délicieux contes. Bref, vous l'aurez compris: nous l'aimons, ce livre, et avec le disque voilà un bien joli duo !

Aymé Marcel:

Les contes du chat perché.

Gallimard, collection blanche, 1952.

Contient: Le loup- Les boeufs- Le petit coq noir- Le chien- L'éléphant- Le mauvais jars- La buse et le cochon- Le canard et la panthère- Le paon.

Aymé Marcel:

Romans parisiens. Suivi d'Uranus.

Gallimard, cartonnages NRF, 1959. Fort volume in-8, cartonnage décoré d'après la maquette de Paul Bonet. 32 aquarelles à pleine page en couleurs de Gen Paul, Vivancos, Kelly, Demonchy, Malcles, Perraudin et Déchelette.

Tirage limité à 10'250 exemplaires numérotés, celui-ci numéro 4418. Contient: Le vaurien - Maison basse - Le boeuf clandestin - Travelingue - Le chemin des écoliers - Uranus.

Baccei Tom:

L'oeil magique III - Images tridimensionnelles.

Editions JA&T, 1994. In-4 à l'italienne, cartonnage illustré qui fait mal aux yeux et pour cause. Tout petits trous au premier plat.

Techniques de vision décrites en début de volume, pour apprécier ces images en trois dimensions.

Bachelard Gaston:

Lautréamont.

José Corti, 1939. Petit in-8 broché de [6]-200-[2] pages, couverture décorée. Partiellement non coupé.

Edition originale, exemplaire sur papier courant, agrémenté d'un envoi autographe signé de Bachelard à "Monsieur et Madame de Saussure".

Badel Pierre-Yves:

Le Roman de la Rose au XIVe siècle. Étude de la réception de l'oeuvre.

Genève, librairie Droz. Publications romanes et françaises, 1980. In-8 broché de 534 pages, couverture imprimée. Premier plat et premiers feuillets gondolés, couverture un peu tachée (voir photo).

"En rappelant le grand nombre de manuscrits qui conservent le Roman de la Rose et en dressant un étonnant répertoire des textes manuscrits puis imprimés qui mentionnent l'œuvre du XVe au XVIIe siècle, Pierre-Yves Badel établit la fortune du Roman — « Ce nous est commune patenostre », écrivait Molinet — et la « légende » de Jean de Meun, dont le portrait, exceptionnel pour le Moyen Age, procède de la seule réception de l’œuvre. Pour ses lecteurs, ce dernier est rapidement devenu l’auteur principal, voire le seul auteur du Roman de la Rose, et on l’a bientôt paré de certains traits dus à l’imagination. Le retentissement de l’ouvrage tout entier, corroboré par la célébrité d’un de ses deux auteurs, est un phénomène déterminant pour l’histoire littéraire qui s’ensuit. Badel débusque les emprunts et montre comment les vers du Roman sont cités à l’instar de sentences antiques, exaltant la latinité d’un roman écrit en français ; il étudie la postérité des thèmes que véhicule le texte : en particulier, la forge de Nature, le culte et le mépris de la femme ; il évalue sur nouveaux frais les querelles universitaires qui se déploient sous l’égide de Faux Semblant, ainsi que la querelle du roman éponyme, blâmé par Christine de Pisan et condamné par le chancelier Gerson. Les motifs de la critique qui lui est faite d’une part, de l’admiration qui lui est portée d’autre part obligent à retourner au texte et lui conserve son actualité. Ils montrent qu’il n’a pas cessé d’être lu. Ils expliquent par quoi le Roman de la Rose devient une pièce majeure dans l’émulation qui, autour de 1400, élabore la notion même de littérature française."

Baedeker Karl:

Le nord-est de la France. De Paris aux Ardennes, aux Vosges et au Rhône. Manuel du voyageur.

Leipzig, Karl Baedeker, 1903. In-12 de XXXVIII-360 pages, pleine percaline rouge d éditeur, dos et plats ornés de filets à froid, tranches marbrées. Petite déchirure sans manque à la première carte (voir photo).

Illustré de 12 cartes et 21 plans.

Baedeker Karl:

Le nord-ouest de la France. De la frontière belge à la Loire, excepté Paris. Manuel du voyageur.

Leipzig, Karl Baedeker, 1913. In-12 de LIV-484 pages, pleine percaline rouge d éditeur, dos et plats ornés de filets à froid, tranches marbrées. Un plan un peu plié avec petite déchirure, très rares rousseurs.

Illustré de 12 cartes et 38 plans.

Balzac Honoré de:

Melmoth réconcilié.

Genève, Editions du Verbe, collection 10 chefs-d'oeuvre classiques, 1945. In-12 broché de 119 page, couverture en deux tons ornée d'une vignette. Belle condition, non coupé.

Une histoire de pacte avec le Diable...

Barberousse:

Le chat et la souris.

Dupuis, coll. gag de poche. 1992. In-12 broché de 122 pages, couverture illustrée couleurs. Illustré de gags à toutes pages. Léger pli de lecture au dos, couverture un peu tachée.

Barbusse Henri :

L'enfer.

Crès, 1925. In-8 broché de 316 pages, couverture bleue rempliée, légèrement insolée. Portrait de l'auteur par Berthold Mahn en frontispice. Légère auréole au coin supérieur de la plupart des feuillets.

Tirage limité à 1650 exemplaires numérotés sur vélin du Marais celui-ci numéro 1311.

Bard Christine:

Ce que soulève la jupe. Identités, transgressions, résistances.

Editions Autrement, Mutations 261, 2010. In-8 broché, couverture photographique. Quelques illustrations in-texte en noir.

"Alors que la jupe a longtemps été subie et vécue comme l'attribut d'une féminité imposée, elle est aujourd'hui reconquise par les femmes, mais aussi par les hommes. Symbole des stéréotypes de genre pour les uns, symbole d'une libération nouvelle pour les autres. Le Girl Power, Ni putes ni soumises, le Printemps de la jupe et du respect sont autant de manifestations d'une mutation à l'oeuvre : la jupe est-elle forcément le signe de la soumission à l'ordre masculin ? Pour résister à la stigmatisation et au sexisme, pourquoi certaines filles choisissent-elles la jupe, et d'autres le pantalon ? Que penser des pressions diverses pour contrôler, voire réglementer le vêtement à l'école, au travail ou dans l'espace public? Et que dire de la jupe pour homme? Provocation pure et simple, ou désir d'égalité entre les sexes ? Identités, transgressions, résistances... La jupe est à l'évidence au coeur des débats sur les identités de genre. Vêtus d'un tailleur, d'une mini, d'une jupe punk ou d'un kilt, les enfants et petits-enfants de Mai 68, garçons et filles, qu'ils soient hétéros, homosexuels ou transgenres, réinventent le port de la jupe, pour séduire, provoquer, pour cacher ou pour montrer..."

Bard Patrick:

Transsibériens.

Marval, 2003. Grand volume in-4, cartonnage gris sous jaquette photographique. Cette dernière légèrement jaunie en bords, pour le reste le livre est en très belle condition.

Illustré de très nombreuses photographies, qui nous rappellent personnellement un splendide voyage...

Barets Stan, Druillet Philippe, Doisneau Robert:

Paris de fous.

Dargaud, 1995. In-4 de 125 pages, cartonnage gris imprimé en gris, jaquette couleurs. En très belle condition.

"Philippe Druillet et Robert Doisneau étaient amis depuis longtemps. Périodiquement, l'un disait à l'autre :"il faudrait qu'on fasse un livre ensemble." Dargaud les prit au mot : "allez-y, faites-le !" Ils se mirent au travail, et puis le photographe malicieux et tendre, après une dernière photo de Philippe, s'excusa discrètement : "il faut que j'entre en clinique." Il fit cette annonce un jour d'automne. Au printemps suivant, Robert Doisneau mourait. Pourtant, parce que la plupart des photos de Robert étaient là, parce que l'affection de sa famille demeurait, aujourd'hui le livre existe. C'est un poème d'images et de mots brûlants martelés par l'écrivain Stan Barets, où, sur les pas de Lone Sloane, le lecteur est entraîné dans un Paris de fous. Rarement titre, dans son double sens, aura aussi bien annoncé la couleur d'une fête". Edition originale donc, posthume pour le regretté Robert Doisneau.

Bariety Maurice et Coury Charles:

Histoire de la médecine.

Fayard, coll. Les grandes études historiques, 1963. Fort volume in-8, pleine toile bleue avec titre doré. Tranches légèrement tachées, pour le reste à l’état de neuf.

Exemplaire enrichi d’un double envoi autographe signé des auteurs à François Fosca.

Barjavel René :

La nuit des temps.

Presses de la cité, 1968. In-8 de 318 pages, plein skyvertex noir, titre doré au dos, sous jaquette illustrée couleurs. Petites déchirures à la jaquette (avec une réparation au scotch), livre en bel état.

Barjavel René :

Le diable l'emporte. Roman extraordinaire.

Denoël, 1948. In-12 broché, couverture imprimée. Petit manque au coin inférieur courant sur quelques feuillets.

Barjavel René :

Les enfants de l'ombre. Contes étranges et nouvelles.

Le Portulan, 1946. In-12 broché, couverture imprimée en deux tons, avec quelques auréoles et traces de plis.

Edition originale, exemplaire rhabillé par Flammarion, sur papier courant.

Barjavel René:

Ravage. Roman extraordinaire.

Editions de la Toison d'Or, coll. "La porte ouverte". In-12 broché, couverture illustrée. Déchirures au premier plat, couverture frottée.

Rare édition parue vraisemblablement la même année que l'originale chez Denoël.

Barley Nigel :

L'anthropologie n'est pas un sport dangereux.

Payot, coll. Voyageurs, 1977. In-8 broché de 251 pages, couverture illustrée.

Au sommaire: Nouveaux départs. Contes de Deux Villes. Manières de marin. La frontière ethnographique. Commerce de chevaux. L'un de nous est de trop dans cette ville. Du riz et des hommes. Bateleurs de montagne. Rites conjugaux. Laissez-moi vous appeler Pong. Le match retour. Mêle le livre de voyage, l'anthropologie et l’humour.

Baroli Max, Pierre Gaxotte (préf.):

Le train dans la littérature française.

Paris, Editions N. M., 1969. In-8 broché de 496-XLII pages, couverture illustrée. Tout petit pli au coin supérieur du second plat, pour le reste à l'état de neuf.

Au menu: Cendrars, Zola, Larbaud et bien d'autres.