240 résultats

Terrapon Michel et al.:

Sculpture bourguignonne, fin du Moyen Age / Burgundische Plastik, Spätmittelalter.

Fribourg, Musée d’Art et d’Histoire / Office du livre, 1976. In-8 broché, couverture couleurs. Illustré de photographies en noir.

Publié à l’occasion de l’exposition éponyme au Musée d’Art et d’Histoire de Fribourg, 1976.

Thévenaz Louis:

Histoire du Pays de Neuchâtel dédiée à la jeunesse neuchateloise par décision du Conseil d'Etat 1848-1948.

Attinger, 1948. Petit in-8 broché, couverture imprimée en deux tons. En belle condition, non coupé. Exemplaire nominatif, offert à une élève. Illustré de nombreux hors-textes en noir.

Tillard Patrick, Barroux:

Un petit nuage. Pologne 1942.

Kilowatt, 2010. In-8 broché non paginé, illustré à toutes pages. A l'état de neuf.

Pologne 1942, Yoël et son père sont pris dans une rafle. Pourtant, à travers des mots et des regards, leur amour réciproque sera plus fort que la fin tragique qui les attend. Un jour ailleurs, une histoire à lire et des pages Rerères pour mieux comprendre un moment marquant de l'Histoire du XXe siècle.

Velmans Tania, Alpago Novello Adriano:

Miroir de l’invisible. Peintures murales et architecture de la Géorgie (Vie-XVe s.).

Zodiaque, 1996. In-folio, cartonnage bleu avec titre au dos, jaquette couleurs. La première garde comporte plusieurs inscriptions, cet ouvrage ayant visiblement été offert pour un départ à la retraite - et chaque collègue a laissé sa trace. Importante iconographie en noir et en couleurs.

Vernant Jean-Pierre, Vidal-Naquet Pierre:

Mythe & tragédie en Grèce ancienne.

François Maspero, 1981. In-4, cartonnage rouge avec titre et décor dorés, jaquette couleurs. En belle condition. Abondante iconographie en noir et en couleurs.

"La plupart des études réunies dans ce livre relèvent de ce qu'il est convenu d'appeler l'analyse structurale. Mais ce serait commettre une très grave erreur de perspective que de confondre ce type de lecture avec le déchiffrement des mythes proprement dits. Les techniques d'interprétation peuvent être parentes, la finalité de la recherche est nécessairement tout autre. Certes le décodage d'un mythe suit d'abord les articulations du discours - oral ou écrit - mais son but, peut-être fondamental, est de casser le récit mythique pour en déceler les éléments premiers qui doivent être eux-mêmes confrontés à ceux qu'offrent les autres versions du même mythe ou des ensembles légendaires différents. Le récit de départ, loin de se refermer sur lui-même pour constituer, dans son tout, une œuvre unique, s'ouvre au contraire, en chacune de ses séquences, sur tous les autres textes qui mettent en œuvre le même système de codes dont il s'agit de découvrir les clés. En ce sens, pour le mythologue, tous les mythes, riches ou pauvres, se situent sur le même plan et ont, du point de vue heuristique, même valeur. Aucun ne saurait avoir le bénéfice de l'exclusivité, et le seul privilège que l'interprète peut accorder à l'un d'entre eux est de le choisir, pour des raisons de commodité, comme modèle de référence au cours de l'enquête. Les tragédies grecques que nous avons entrepris d'étudier dans ces pages constituent un objet tout à fait différent. Ce sont des œuvres écrites, des productions littéraires individualisées dans le temps et dans l'espace et dont aucune n'a à proprement parler de parallèle. L'Œdipe-Roi de Sophocle n'est pas une version parmi d'autres du mythe d'Œdipe. L'enquête ne peut aboutir que si elle prend en considération, d'abord et au premier chef, le sens et l'intention du drame qui fut représenté à Athènes vers 420 avant J.C. "

Vernant Jean-Pierre:

L'Individu, la mort, l'amour. Soi-même et l'autre en Grèce ancienne.

Gallimard, Collection Bibliothèque des Histoires, 1989. In-8 broché, couverture imprimée en deux tons.

"Pour un Grec de l'Antiquité, qu'est-ce qu'être soi-même ? La Grèce des cités a largement ouvert la voie au développement de l'individu dans la vie sociale ; pourtant l'être humain n'y apparaît pas encore comme une personne, au sens moderne, une conscience de soi dont le secret reste inaccessible à tout autre que le sujet lui-même. La religion civique n'a pas non plus doté chaque individu d'une âme immortelle qui prolongerait son identité dans l'au-delà. C'est que dans une société de face à face, une culture de la honte et de l'honneur, l'existence de chacun est sans cesse placée sous le regard d'autrui. Pour se connaître il faut contempler son image reflétée dans l'œil de son vis-à-vis. Parmi les formes diverses que l'autre a revêtues aux yeux des Grecs, il en est trois qu'en raison de leur position extrême dans le champ de l'altérité J.-P. Vernant a retenues pour focaliser sur elles son enquête : la figure des dieux, le masque de la mort, le visage de l'être aimé. Ces trois types d'affrontement à l'autre servent comme de révélateurs pour dégager les traits de l'identité telle que les Grecs l'ont conçue et assumée."

Vernant Jean-Pierre:

La mort dans les yeux.

Hachette, collection Textes du XXe siècle, 1986. In-12 broché, couverture imprimée en deux tons. Quelques repères au crayon à papier.

"Pourquoi le masque de la Gorgone doit-il pétrifier celui qui le regarde ? Dans la Grèce antique, certaines puissances divines expriment l’angoisse qui naît des inquiétantes étrangetés dont s’accompagnent les passages de la civilisation à la sauvagerie, de l’enfance à l’état adulte, de la vie à la mort. C’est dans cet effroi que se pose, pour toute une culture, la question de l’autre et de ses métamorphoses. L’auteur, dans une enquête approfondie sur la manière dont les Grecs ont cherché à représenter le divin, se concentre sur les trois figures divines au masque, Artémis, Dionysos et la Gorgone, afin de déchiffrer l’énigme qui semble les rapprocher. Dans une démarche d’anthropologie historique, il révèle les dimensions religieuses, culturelles, politiques et sociales, sans la connaissance desquelles il serait impossible de comprendre le rôle particulier que pouvaient tenir ces divinités dans la vie des Grecs anciens. "

Vernant Jean-Pierre:

Mythe & pensée chez les Grecs. Etudes de psychologie historique. Nouvelle édition revue et augmentée.

Editions de la Découverte, 1985. In-8 broché, couverture illustrée, très légèrement défraîchie. Quelques notes et repères au crayon à papier.

"Salué dès sa parution en 1965 comme un événement majeur, ce recueil de textes de Jean-Pierre Vernant, aujourd'hui professeur honoraire au Collège de France, a été régulièrement réimprimé et traduit en plusieurs langues. Vite devenu un classique, cet ouvrage, enrichi de nouveaux textes, montre à l'œuvre l'originale méthode de l'auteur. « Nos études, précise-t-il dans la préface à l'édition de 1985, ont pour matière les documents sur lesquels travaillent les spécialistes, hellénistes et historiens de l'Antiquité. Notre perspective, cependant, est autre. Qu'il s'agisse de faits religieux (mythes, rituels, représentations figurées), de philosophie, de science, d'art, d'institutions sociales, de faits techniques et économiques, toujours nous les considérons en tant qu'œuvres créées par des hommes, comme expression d'une activité mentale organisée. À travers ces œuvres, nous recherchons ce qu'a été l'homme lui-même, cet homme grec ancien qu'on ne peut séparer du cadre social et culturel dont il est à la fois le créateur et le produit. » L'éditeur, au second plat de la réédition récente."

Vidoudez Pierre:

Les Vaudois à travers les âges. Dix-neuf mille huit cent cinquante ans d'histoire vaudoise.

Lausanne, F. Rouge, 1953. In-12 broché, couverture vert-vaudois illustrée. Frottements en bords, intérieur frais.

Préface d'Otto Treyvaud, textes de Vidoudez, chacun illustré d'un bandeau dessiné par lui. Edition originale en volume - les textes et dessins de Vidoudez ont paru dans la Feuille d'avis de Lausanne, de janvier à avril 1953. Bicolet comme tout.

Vincent Jacques [Madame Bory d'Arnex]:

Trois amoureuses ou Les châtelaines de Prangins au XVIIe siècle.

Genève, Slatkine, 1986. Fort volume in-8 broché (329 pages), couverture ornée d'une vignette couleurs, très légèrement défraîchie. Nom de possesseur sur garde.

"Rares sont les romans historiques qui prennent pour cadre nos villages vaudois. Mais l'exception confirme la règle ! Madame Bory d'Arnex, sous le pseudonyme de Jacques Vincent, retrace l'histoire étonnante des châtelaines de Prangins, Vich, Bursinel, Gland, Genolier, Arnex et Givrins au XVIIe siècle. Avec humour et sens de l'observation, elle excelle à décrire les personnages aussi bien que les lieux, les moeurs de l'époque, l'organisation de la vie de château, les contacts avec les notables et les gens du pays."

Vulliéty H.:

La Suisse à travers les âges. Histoire de la civilisation depuis les temps préhistoriques jusqu’à la fin du XVIIIme siècle.

Bâle et Genève, Georg & Cie, sans date (vers 1900). Grand in-4, demi-vélin blanc, triple filet doré sur les plats, pièce de titre en maroquin, décor doré et vert au dos, tête dorée, couverture conservée. Le titre annonce 853 illustrations in-texte. Ex-libris J. Jeanpêtre.

Winthrop Laurence:

Pierre Bertrand et l'histoire de Genève. 50 ans de chroniques genevoises.

Tribune de Genève, 2000. In-8 broché, illustré de quelques photographies en noir.

"Le ton de ses chroniques en font l'historien de Genève, mais avant tout un historien du terroir".

Wüest Jean:

L'Escalade. Histoire de la miraculeuse délivrance de Genève 11-22 décembre 1602.

Genève, Compagnie de 1602, 1973. Petit in-8 broché sur agrafes de 16 pages, couverture illustrée à rabats. Illustrations in-texte en noir. Belle condition.

Zimmermann Jean-Louis, Get-Preziosi Pat (introduction):

Poèmes de marbre. Sculptures cycladiques du musée Barbier-Mueller.

Genève, Musée Barbier-Mueller, 1993. Grand in-4, pleine toile noire avec titre au dos, jaquette photographique - cette dernière très légèrement défraîchie, pour le reste, ce bel ouvrage est en belle condition. Illustré de nombreuses photographies en couleurs.

Au sommaire: A la recherche des poèmes de marbre - La Polynésie cycladique - Mystérieux insulaires - Les Maîtres de la Grande Bleue - Magie de l’éternel féminin - Le crépuscule des Seigneurs de la mer - Marbres nus et terres cuites vêtues. Catalogue illustré de la collection du musée, cartes et tableaux typologiques, chronologie, outillage lithique de Maroula (Kythnos) et de Phylacopi (Milo).

Zurbuchen Walter :

Prisons de Genève

Genève Etat de Genève 1977 In-4 broché de 206-[2] pages, couverture illustrée. Pli au coin inférieur se reportant sur une partie des feuillets.

Nombreux documents in-texte en noir.