228 résultats

Monnet Jean, Général Doyen (préface):

Dans le maquis de Haute-Savoie.

Annecy, Gardet & Garin, 1946. In-8 broché, couverture imprimée en deux tons, illustrée d'une vignette. Avec des bois gravés d'après Le Gall, catalogue de l'éditeur inséré en fin de volume. En belle condition, non coupé.

Edition originale au tirage limité à 350 exemplaires numérotés sur vélin Aussedat - le nôtre numéro 341. L'illustrateur fut lui aussi un Résistant de Haute-Savoie et participa à quelques-unes des actions décrites dans l'ouvrage.

Monod Jules, Reichstetter Louis:

La nuit du 11 décembre 1602. Récit historique et anecdotique de l'Escalade illustré de vieilles gravures par Jules Monod. Avec des poésies inédites de Louis Reichstetter.

Genève, Frédéric Cosandey, 1902. In-12 broché de 48 pages, suivies de [6] pages de publicités diverses. Quelques manques de papier au dos fin et fragile, et quelques petites traces de plis, belle condition générale néanmoins.

Rare plaquette, illustrée, outre les gravures annoncées, de jolie lettrines.

Morgan Stuart, Schmid Alfred A. (préface):

Lecture aérienne de la Suisse médiévale. Bourgs, églises et châteaux forts / Flus ins Mittelalter. Burgen, Kirchen, Städte als Zeugen mittelalterlicher Kultur in der Schweiz.

Lausanne / Bern, Payot / Hallwag, 1976. In-4, pleine toile orange avec titre au dos, jaquette couleurs. Illustré de 80 photographies aériennes, commentées en français et en allemand.

"A l'origine de ce livre il y a l'intérêt que Stuart Morgan porte au passé de notre pays, en particulier à la Suisse carolingienne et du haut moyen âge. Ce furent d'abord les monuments en eux-mêmes, châteaux forts, églises et monastères, qui retinrent son attention. Il apporta à l'étude de ces témoins des siècles écoulés une ténacité et une perspicacité également étonnantes, et il sut les regarder d'un oeil aigu et neuf... Ce Canadien d'origine est ainsi devenu un remarquable connaisseur des sites et monuments d'art de la Suisse médiévale. Puis Morgan étendit ses recherches du monument isolé à la localité, intéressé, au premier chef, par les fondations de villes, qui caractérisent le haut moyen âge... La question s'est aussitôt d'elle-même posée: quelles sont les causes qui ont valu à telle de ces villes une croissance rapide et de jouer un rôle politique important, et celles qui ont entraîné la stagnation, le déclin et la disparition de telle autre de ces fondations nouvelles? Ces causes, Stuart Morgan les a cherchées au-delà du jeu des forces politiques, dans la situation topographique considérée en fonction de l'époque. Et cela l'a conduit à scruter la Suisse en hélicoptère! Une vue des choses dont il ne se doutait pas s'offrit alors à lui. Les connaissances qu'il avait acquises en étudiant les sources imprimées et les publications archéologique apparurent dans un éclairage nouveau et, en bien des cas, surprenant. Nombre de données se trouvaient confirmées ou précisées, d'autres mises en question. Il se trouvait, dans l'ensemble, tant de vues nouvelles et de perspectives intéressantes, que Morgan se résolut à présenter au public sa «lecture aérienne» de la Suisse médiévale. Il en est résulté un livre qui fera participer l'amateur d'images et le lecteur à cet insolite voyage de découverte. "(Alfred-A. Schmid)

Mumford Lewis:

Technique et civilisation.

Seuil, collection Esprit « La cité prochaine », 1950. Fort volume in-8 broché, couverture photographique, un peu défraîchie. Pastille collée au contre plat, visible sur la couverture. Illustré de hors-texte en noir.

Nagy Laszlo:

Lénine et sa révolution.

Rencontre, sans date. In-4, cartonnage illustré, un peu défraîchi.

Abondamment illustré en noir.

Novotny Dusan:

Une dangereuse méprise ou Comment la république tchèque, le meilleur élève de Moscou, est devenue de vrai-faux meilleur élève de l’Occident.

Gil Wern, collection Perspectives actuelles, 1996. In-8 broché, couverture couleurs. Etiquette de prix au second plat.

Nydegger Françoise, Jean-Pierre Balmer, Armand Brulhart:

Genève-les-Bains. Histoire des bains à Genève, de l’Antiquité aux Bains des Pâquis.

Genève, Association d’usagers des Bains des Pâquis AUBP 1996. In-8 broché à l'italienne, sous plastique et bien complet des deux tickets d'entrée aux Bains des Pâquis. En très belle condition.

Abondante illustration en noir et en couleurs. Bel ouvrage, très complet, bien sympathique et bien rare.

Nydegger Françoise, Jean-Pierre Balmer, Armand Brulhart:

Genève-les-Bains. Histoire des bains à Genève, de l'Antiquité aux Bains des Pâquis.

Genève, Association d'usagers des Bains des Pâquis (AUBP), 1996. In-8 broché à l'italienne, sous plastique. En très belle condition.

Abondante illustration en noir et en couleurs, dont la fameuse pieuvre de Exem. Bel ouvrage, très complet, bien sympathique et bien rare.

Pacciani Agostino:

Back to Sarajevo. La danse du destin

Agostino Pacciani, 2011. In-4 à l'italienne, couverture illustrée à rabats. Bords un brin frottés, quelques traces à la couverture.

"Entre 1994 et 1996, je me suis rendu plusieurs fois à Sarajevo, pendant le siège de la ville. Durant ces séjours, j’ai réalisé plusieurs reportages en me consacrant surtout à la résistance de l’esprit de ces gens plutôt qu'au conflit en lui-même. Cela m’a donné l’opportunité de côtoyer beaucoup de personnes et de partager leur quotidien. Aujourd’hui, après beaucoup d’hésitation et de curiosité craintive, je me dis qu’il faut retourner sur ces lieux et vers ces personnes qui m’ont insufflé tant de frissons et d’adrénaline, histoire de savoir ce qu'ils sont devenus. Enfants devenus adolescents, jeunes au regard mûr et adultes qui n’avaient pas changé à une ride près. Les fantômes emprisonnés dans mes clichés se sont incarnés en hommes et femmes qui se racontent sans hésiter". Edition polyglotte. Très beau, vraiment.

Paul Guichonnet et al.:

Histoire de Genève.

Privat/Payot - Coll. Univers de la France et des pays francophones, 1975. Fort volume in-8 de 406-[2] pages, pleine toile bordeaux, titre en noir au dos et au premier plat, jaquette illustrée couleurs. Illustration in-texte en noir.

Pelot Pierre, Coppens Yves, Liberatore (ill.):

Le Rêve de Lucy.

Seuil, collection La dérivée, 1990. In-4, cartonnage souple illustré. En belle condition.

"C'était il y a trois millions d'années, peut-être la première histoire d'amour du monde, lorsque les derniers Australopithèques passaient le relais aux premiers Hommes... Un écrivain, un dessinateur, un scientifique ont ensemble tissé la trame de la fiction et la chaîne de la science pour nous offrir Le Rêve de Lucy — son rêve, mais le nôtre aussi sur cette lointaine et émouvante aïeule."

Picot Albert:

Souvenirs de quelques années difficiles de la République de Genève 1931-1937.

Genève, A. Jullien, 1963. In-8 broché, couverture imprimée, très légèrement défraîchie. Nom de possesseur sur garde.

Au sommaire, entre autres: Le malaise politique jusqu'en 1931 - La chute de la Banque de Genève - L'initiative socialiste de 1932, échec d'un torpillage des finances genevoises - L'émeute du 9 novembre 1932 - Le régime Nicole - La loi genevoise sur les contrats collectifs...

Pitrois Yvonne :

Les femmes de la Grande Guerre 1914-1915-1916. Les Héroïnes, les infirmières héroïques, les martyres, les courageuses et les dévouées. Deuxième édition, revue et augmentée. Avec quatre gravures.

Genève, Jeheber, 1916. In-12 broché, couverture ornée d'une vignette en deux tons. 2 petites déchirures sans manque à la couverture. 2 feuillets brunis, dépôt d'un article avec photo du Bourg de Four.

Bien complet des 4 hors-texte en noir.

Ploujoux Gilbert, Calame Bernard, Noir Cédric, Flückiger Pierre (préf.):

Histoire des transports publics dans le canton de Genève. Volume I: le XIXe siècle.

Genève, éditions du Tricorne, 2010. Grand in-4, cartonnage illustré. Tout beau tout neuf. Illustré de photographies et documents in-texte en noir.

"Avec ses nombreuses illustrations, cet ouvrage est une incitation à une promenade dans la Genève d'autrefois. On y découvre l'évolution des modes de transport : les omnibus à chevaux, les divers types de tramway, les services de navigation et les chemins de fer, ainsi que les événements ayant jalonné le développement des transports collectifs au XIXe siècle à Genève."

Poirier Jean (dir.) - Collectif:

Histoire des moeurs. I-1: Le temps, l’espace et les rythmes / Les techniques du corps - I-2: L’homme et l’objet / L’homme et son milieu naturel - II-1: L’homme, la parole et le geste / Codes et modèles - II-2: L’homme et l’amour / Ethiques et esthétiques / L’homme et ses modes de pensée - III-1: Le propre de l’homme (l’homme et la novation, L’homme et l’archive, L’homme et l’autre) - III-2: Culture et civilisation / Le règne Humain.

Folio Histoire, 2002. Complet en 6 forts volumes in-12 brochés (pas loin de 900 pages chacun), couvertures illustrées. Menus menus défauts, belle condition générale.

Proyart Abbé:

Vie du Dauphin, père de Louis XV, écrite sur les mémoires de la Cour, enrichie des écrits du même Prince. Nouvelle édition, revue et corrigée.

A Paris, chez Méquignon fils l'aîné, 1819. 2 volumes in-12, pleine veau raciné, dos lisses ornés de fleurons, roulettes, titre et tomaison dorés. Bords très légèrement frottés, une tache à la tranche d'un volume. Remarque à la plume: "Autorisé par le Directeur des études". Portrait gravé de Louis Dauphin, Duc de Bourgogne, en frontispice.

Ramnoux Clémence:

Le grand Roi d’Irlande.

L’Aphélie, collection Essais, 1989. Grand in-8 broché, couverture photographique. Léger pli courant sur tout le volume.

"Les contes, légendes et poèmes, issus du plus ancien paganisme irlandais, témoignent d'une civilisation très avancée et peut-être unique alors en Europe. Ainsi, s'appuyant sur des scénarios rituels qui mettaient en jeu des personnages et des accessoires symboliques, l'institution du Grand Roi d'Irlande représente, aux confins du mythe et de l'histoire, une pièce maîtresse de l'organisation politique et religieuse des plus anciennes populations de l'île. Le Grand Roi d'Irlande nous livre les clés d'un trésor mythico-légendaire parmi les plus riches et les plus méconnus d'Europe."

Ramsay David:

Histoire de la Révolution d'Amérique, par rapport à la Caroline méridionale. Traduite de l'anglois.

A Londres et se trouve à Paris, chez Froullé, 1787. 2 volumes in-8 de [4]-XXXVI-520-[2] et [4]-673-[6] pages, cartonnage marbré, dos lisses avec filets dorés, pièces de titre ocre, pastilles de tomaison noires, tranches mouchetées. Reliures frottées, coins un peu tapés, quelques rousseurs, plus marquées sur les premiers feuillets du second tome. Bien complet des 5 plans et cartes dépliants gravés par Picquet (avec de minimes déchirures sans perte et quelques petites rousseurs): attaque du fort Moultre dans l’île Sulivan, carte de la Caroline méridionale, rade de Charleston, siège de Charleston, sièges d’York et de Gloucester.

Edition originale de la traduction, deux ans après l'originale anglaise. Impliqué lui-même dans les évènements qu'il décrit (il oeuvrait comme chirurgien en Caroline et fut capturé par les Anglais à Charleston), David Ramsey est considéré comme l'un des grands historiens de la guerre d'indépendance américaine.

Renucci Pierre:

Caligula l’impudent.

Infolio, 2007. In-8 broché, couverture photographique. Quelques repères au crayon à papier dans le texte, étiquette de prix au second plat.

" Peu d'hommes ont laissé une trace aussi sulfureuse que Caligula. Loufoque, cruel, lubrique, il serait un monstre fou dont quelques meurtriers courageux ont débarrassé le monde. C'est oublier que son histoire fut écrite à l'origine par ses ennemis et que leurs témoignages, toujours à charge, doivent être passés au crible de la critique.Le règne de Caligula ne se résume pas, en effet, à ces poncifs longtemps recopiés par la littérature postérieure. Il est l'un des nombreux épisodes de la lutte sourde qui opposa, dès l'avènement du principat, les empereurs à l'aristocratie sénatoriale. D'où la nécessité de s'interroger sur le lien entre les défauts prêtés au personnage et la structure politique, religieuse et sociale de l'époque julio-claudienne.C'est à ce travail que s'attache cette biographie. Sans chercher à réhabiliter un personnage qui conservera toujours une part de mystère, son auteur en propose un portrait nuancé, débarrassé de la légende noire. Non celui d'un monstre, mais celui d'un homme aux prises avec la monstruosité du pouvoir. "

Reynold G. de, Courvoisier J. (ill.):

Notre histoire.

Genève, Sonor, 1919. Grand in-4 à l'italienne, cartonnage décoré (un peu sali), dos de toile muet. Légèrement frotté en bords.

Edition originale, bien complet des 16 lithographies en couleurs de Courvoisier.

Reynold Gonzague de:

Cités et pays suisses.

Lausanne, Payot, 1948. Grand in-8 broché, couverture illustrée à rabats, très légèrement défraîchie. Non coupé.

Edition définitive ornée de 40 hors-texte en noir.

Roger Pierre et Jean-Marc Thibault:

Les maudits rois fainéants.

Barclay, 1973. Disque vinyle 33 t./ 30 cm, pochette illustrée. Etiquette de prix au dos, disque en parfait état.

Sur des textes des deux compères, la fameuse et hilarante série en version audio. Avec les voix de Sophie Agacinski, Laurence Badie, Evelyne Dassas, Esther Horen, Francis Roussef, Jean-Michel Mole, Robert Rollis, André Chaumeau, Jean Rougerie, Jean-Pierre Rampal.

Romilly Jacqueline de:

Hector.

Editions de Fallois, 1996. In-8 broché, couverture illustrée. A l'état de neuf.

"Hector, le défenseur de Troie dans l'Iliade, semble un personnage bien fait pour intéresser et émouvoir un public de notre temps. C'est un héros plus humain qu'aucun autre. Homère aurait très bien pu montrer ce prince troyen sous un jour un peu hostile, comme un ennemi. Or, c'est le contraire qui se produit. En effet, Homère nous présente Hector, Hector seul, entouré des siens, de son père et de sa mère, de sa femme et de son enfant - et tout le monde connaît les adieux admirables d'Hector et d'Andromaque : ceci forme autour de la personne d'Hector un réseau de sympathie, d'inquiétude et de profonde pitié. Cette pitié trouve bientôt de quoi se justifier, car Hector va être tué dans le poème, il sera même maltraité après sa mort, Achille refusant de le laisser ensevelir. Ces chants d'Homère, qui sont les plus beaux et qui se terminent par un apaisement, expriment ainsi d'un bout à l'autre la douleur de la mort à la guerre et le devoir de respecter les corps des victimes. Deux thèmes qui ont de quoi toucher les hommes de notre époque tourmentée. Mais il se trouve aussi que ces textes sur la guerre de Troie n'ont pas cessé de vivre, d'être lus, d'être imités, d'être modifiés. Aussi je ne me suis pas contentée de cette relecture. A chaque fois j'ai voulu apporter des rapprochements : rapprochements avec d'autres textes grecs ; rapprochements avec des textes du Moyen Age, de l'époque classique, de l'époque moderne ; rapprochements même avec des scènes qu'il m'était arrivé de vivre ou de voir vivre. De cette façon, en plus de l'émotion suscitée par le poème lui-même, le livre avait une chance de jeter quelques lumières sur un aspect particulier de l'histoire de la culture."

Romilly Jacqueline de:

Pourquoi la Grèce ?

Editions de Fallois, 1992. In-8 broché, couverture illustrée. Quelques très rares repères au crayon à papier, pour le reste en belle condition.

"Les textes de la Grèce antique ont pénétré d'abord le monde romain, puis toute la culture européenne ; et leur influence s'exerce encore en notre temps, de cent façons. Pourquoi ? Telle est la question que Jacqueline de Romilly se posait vaguement au cours de ses recherches sur telle ou telle œuvre grecque et qu'elle aborde enfin de front. Ces textes et cette culture de la Grèce antique avaient-ils donc en commun quelque chose de particulier, pour justifier une influence pareille ? La réponse est que toutes ces œuvres cherchaient, de façon constante, obstinée, délibérée, à atteindre l'universel, c'est-à-dire, précisément, ce qui pourrait toucher les hommes, en tous temps et en tous lieux. Cela fut le cas pour la Grèce en général, et plus encore pour l'Athènes du Ve siècle. Cette tendance a pris des formes diverses ; simplification des personnages, symboles, mythes, formulations abstraites, tentatives pour fonder des sciences de l'homme, tout se rejoint. Le livre le montre en une série de chapitres : Homère et Pindare, d'abord, puis Athènes, avec sa démocratie et le développement de la réflexion politique, l'invention de l'histoire, de la tragédie, de la philosophie. Chaque fois, la même tendance est serrée de près, et permet de comprendre l'originalité des œuvres. Dans ce livre, Jacqueline de Romilly ne défend pas, comme ailleurs, le grec, mais bel et bien la Grèce, et le caractère unique de son apport à notre civilisation, qu'elle marque encore de façon vivante."

Romilly Jacqueline de:

Rencontres avec la Grèce antique. 15 études et conférences.

Le grand livre du mois, 1995. In-8, cartonnage souple illustré. En belle condition. 2 cartes en noir en fin de volume.

Ce livre est un recueil de conférences ou d'études qui remontent à des dates diverses, allant de 1964 à 1994. De la naissance de la littérature avec Homère aux leçons que les Européens d'aujourd'hui peuvent retirer du panhellénisme, du rôle de la médecine comme modèle intellectuel à la notion de nécessité chez Thucydide, ces quinze études n'ont d'autre unité qu'un même désir de comprendre et de faire aimer la culture de la Grèce antique, dans son originalité propre - originalité qui rend compte de l'influence qu'elle n'a cessé d'exercer depuis lors et dont nous vivons encore aujourd'hui. Ce sont donc bien des "rencontres", faites au hasard des circonstances, mais toujours inspirées par un même esprit. "J'ai dit, ajoute l'auteur dans sa préface, qu'il s'agissait de rencontres. Elles ne donneront pas toutes à chacun le même plaisir; mais j'aimerais que certaines puissent laisser deviner le rayonnant visage de la Grèce et donner l'envie de le connaître mieux, à travers les oeuvres."