522 résultats

Epernay Henriette d' :

Marie Dondedieu.

Regine Desforges, l'Air du temps, 1971. In-4 de 282 pages, pleine toile grise illustrée aux deux plats. Rousseurs et jaunissements à la toile, première charnière intégralement ouverte, premier cahier volant. Bref, état pas terrible. Sans les planches, texte seul.

Il ne vous reste qu'à user de votre imagination. Edition originale de ce curiosa, tirage limité à 1000 exemplaires numérotés, celui-ci un des quelques notés H. C. réservés à l'éditeur et à ses amis.

Espinasse Isabelle, Pedrotti Christian:

Fromages des Alpes. A chaque massif son fromage.

Libris, collection Artisans des montagnes, 2001. In-8 broché, couverture à rabats, légèrement jaunie au second plat. Inscription au titre.

Au menu (miam): Abondance, Beaufort, Banon, bleu du Vercors-Sassenage, Reblochon, Saint-Marcellin, tome des Bauges, recettes, fromages et vins,...

Fabien Simonne:

Tu seras un homme.

Gallimard, 1953. Petit in-8 broché, couverture imprimée en deux tons. Petit accroc en queue.

Edition originale sur papier courant, mention fictive de 19e édition.

[Facteur Cheval] Alain Borne, Henriette Grindat:

Le facteur Cheval.

Robert Morel, collection Miracle, 1969. In-8 carré, cartonnage illustré. Frottement en queue.

Illustré de photographies d'Henriette Grindat.

Falconnet Paulette, Colyann (photographies):

Tak-Tak le teckel.

Lausanne la Guilde du livre, [1962]. In-4 broché, couverture photographique à rabats. Petit manque au premier plat, déchirure sans manque au dernier feuillet (vierge). Illustré de ravissantes photographies en noir de Colyann.

Farge Arlette:

Les fatigues de la guerre.

Le Promeneur, 1996. In-12 broché, couverture ornée d’une vignette couleurs. 4 illustrations à pleine page en noir.

"Présente dans le récit historique et par là même souvent déréalisée, la guerre est toujours considérée comme un moment inéluctable aux conséquences inévitablement désastreuses. Prenant appui sur les trois grandes campagnes menées aux frontières françaises par la monarchie du XVIIIe siècle, Arlette Farge saisit le conflit comme un objet spécifique, effet de mécanismes et de dispositifs explicables, c'est-à-dire, contrairement à l'opinion reçue, évitables. Elle inscrit la guerre dans des moments propres, retrouve sa scansion singulière : le recrutement, les marches, le campement, les malheurs et les ruines, la présence des femmes et leur désarroi... Fidèle à sa pratique, et à sa passion, de l'archive, elle le fait en s'appuyant sur les mémoires anonymes, les textes du quotidien et les correspondances retrouvées. Cette petite dramaturgie de l'ordinaire vient, dans Les fatigues de la guerre, prendre son sens dans la lecture tout à fait originale d'une suite de peintures peu connues de Watteau sur le thème de l'engagement militaire."

[Farny Emilienne] Alain Jouffroy, Bertil Galland, Christophe Gallaz, Claude Frochaux, Michel Thévoz, Roland Jaccard et Jacques Chessex:

Paysage après meurtre. Le catalogue irraisonné.

Kesselring, 1989. In-4 broché, couverture illustrée à rabats. Infime tache au premier plat, microscopique accroc à un mors, belle condition générale.

70 reproductions en couleurs de l'artiste. Rare édition originale. Textes de Alain Jouffroy, Bertil Galland, Christophe Gallaz, Claude Frochaux, Michel Thévoz, Roland Jaccard et Jacques Chessex.

Fauda-Rôle Sabrina et al.:

Rillettes maison pour apéro, sandwichs, navettes...

Marabout, collection Les petits plats, 2012. In-8, cartonnage couleurs.

"Le petit livre de la rillette maison, une recette de famille simple et conviviale. Les 3 grands classique de la rillette « terroir » : porc, canard, lapin. La technique et les astuces pour réussir chez soi : les rillettes de viande (poulet, oie, canard, lapin), les rillettes de poisson (saumon, maquereau, thon, sardines), les rillettes végétales (champignons, tomates séchées, algues). Des déclinaisons d'arômes et de textures : au beurre, au fromage frais, aux herbes, aux échalotes, aux épices... Plein d'idées de rillettes express pour des apéros : thon-st morêt, sardines au beurre salé, ...". Epuisé.

Fayolle Marion:

La tendresse des pierres.

Magnani, 2013. Fort volume in-4, cartonnage couleurs, un brin jauni en bords.

"Si j'avais dû trouver un élément pour symboliser mon père, j'aurais choisi les pierres. Mais, attention, pas les galets lisses et doux. Non, plutôt les rochers qui piquent les pieds si on leur marche dessus sans chaussures. Ceux qui sont recouverts d'aspérités. Ceux qui râpent, qui coupent, qui sont agressifs et froids. Mon père était un rocher sur lequel on aurait aimé s'agripper sans se blesser. Sous lequel on aurait aimé s'abriter sans se sentir menacé. Souvent, je me suis entaillé les doigts en m'accrochant trop à lui. J'espérais trouver un endroit plus doux dans la complexité de ses reliefs mais en général, je mettais les mains là où il ne fallait pas. C'était très compliqué de trouver une position confortable contre lui. Ca pouvait arriver par hasard mais c'était très rare. "

Felman Shoshana:

La folie et la chose littéraire.

Seuil, collection Pierres vives, 1978. In-8 broché, couverture imprimée en deux tons. En belle condition.

« Lacan, Foucault, Derrida, Nerval, Rimbaud, Balzac, Flaubert et H. James sont ici convoqués autour d'une même question : qu'en est-il des rapports de la folie et du texte littéraire ? Du signifiant folie, ce livre recherche non pas tant le sens que la force ; non pas ce qu'il est (signifie) mais ce qu'il fait — les actes textuels et les événements énonciatifs qu'il déclenche et auxquels il donne lieu. Et ce n'est pas par hasard si ce faire de la folie, Shoshana Felman le cherche dans des textes tout autant théoriques que poétiques ou romanesques. Alors que, souvent, on croit qu'il est donné à la théorie de savoir et à la littérature de faire, on voit ici que la folie déjoue ce partage, en révélant dans la littérature un savoir et, dans la théorie, un acte. Au terme, on ne dira pas seulement que la littérature nous informe sur la folie, mais que la folie ouvre un nouvel aperçu sur la spécificité de la chose littéraire. »

Ferrières Madeleine:

Nourritures canailles.

Seuil, 2007. In-8 broché de 475 pages, couverture illustrée. Bords très légèrement jauni, pour le reste en très belle condition.

"Qui peut croire que le menu traditionnel d'une brasserie (lapin en gibelotte, tripes, gratin dauphinois, etc.) remonte à la Renaissance, où il constituait alors le quotidien des pauvres ? Ce que l'on considère comme la bonne cuisine bourgeoise est en réalité, à ses origines, la cuisine du pauvre. Les goûts changent : de populaires, certains plats deviennent raffinés, tandis que d'autres disparaissent des cartes et des cuisines. D'autres encore, telle la poule au pot, entrent dans la légende. Madeleine Ferrières propose ici, à partir de sources culinaires inédites, une généalogie des racines de la cuisine française. Elle restitue une culture de table pour partie oubliée et bien souvent négligée. De recette en recette, on suit ainsi les évolutions de la table du pauvre, bien plus riche et plus festive qu'on l'imagine trop souvent. Au-delà d'une simple histoire des habitudes alimentaires, c'est une analyse - toute de saveurs et d'odeurs - de notre cuisine nationale qui est menée. Une invitation à repenser et à revisiter notre patrimoine culinaire. »

Fiami:

Les vies de Marie Curie. Une femme dans l'histoire de la chimie.

Fiami, 2011. In-4 broché, couverture couleurs. En très belle condition.

En 40 pages couleurs, Marie Curie joue les protagonistes, à travers 6 grandes étapes de l’histoire de la chimie, de découvertes qui ont changé le monde et rencontre des femmes, célèbres ou anonymes, qui ont lutté pour obtenir le droit d’apprendre.

Filipovic Zlata:

Le journal de Zlata.

Robert Laffont / Fixot, 1993. Petit in-8 broché, couverture photographique.

Flaissier Sabine:

Marie-Antoinette en accusation.

Lausanne, La Guilde du livre, 1969. Fort volume in-8, pleine toile grise, titre au dos, vignette circulaire au premier plat. en belle condition. Illustré de hors-textes en noir.

Tirage limité à 7030 exemplaires numérotés, celui-ci numéro 1009.

Forges Marie-Thérèse de:

Musée du Jeu de paume I & II.

Lausanne, Payot, collection Orbis pictus 38 + 39, sans date. 2 volumes in-12, le premier cartonné, le second broché avec couverture à rabats, ensemble sous étui velouré rouge de la collection, avec vignette de titre au premier plat. En belle condition.

38 reproductions couleurs à pleine page: I: Manet - Degas - MOnet - Renoir - Pissaro - Sisley - Morisot. II: Cézanne - Gauguin - Van Gogh - Toulouse-Lautrec - Seurat - Henri Rousseau.

Fornerod Françoise:

Lausanne, le temps des audaces. Les idées, les lettres et les arts de 1945 à 1955.

Lausanne, Editions Payot, collection Territoires, 1993. Fort volume grand in-8, pleine toile blanche avec titre bordeaux, jaquette couleurs. En belle condition. Abondante iconographie en noir et en couleurs. Bibliographie et index en fin de volume.

"En 1945, lorsque s'ouvrent les frontières de la Suisse, la vie des arts et le mouvement des idées vont connaître à Lausanne dix ans d'une extraordinaire intensité. C'est l'affrontement de la modernité dans tous les champs de la communication et de la création : musique, théâtre, peinture, littérature, cinéma, radio, édition, architecture, presse, Eglise. Partout, on tente de se dégager des pesanteurs de l'héritage social et politique. Le climat de la ville est transformé dans la complicité de petit réseaux actifs. Par leurs initiatives et la continuité de leur efforts, quelques personnalités hors du commun dominent la scène, sans aspirer à une reconnaissance officielle. C'est la profondeur de leurs convictions qui donne le ton et suscite l'élan. Le rayonnement de Lausanne en est fortement accru et toute l'histoire de la Suisse romande à mi-siècle s'en trouve éclairée. Des années de recherches, une documentation considérable et une multitude de témoignages directs ont permis à Françoise Fornerod de donner vie, richesse et nuances à ce portrait d'une ville saisie en des années d'audaces."

Frank Jacqueline, André-Paul Perret (ill.):

La parisienne myope.

Jack Rollan, La thune du guay, 1962. In-8 broché, couverture à grands rabats.

Illustrations in-texte en noir de André-Paul Perret. Comme tous les volumes de cette collection suisse consacrée au rire, le livre s'ouvre sur une citation illustrée de Rabelais. Edition hors-commerce sur volumineux blanc de Biberist, réservée aux souscripteurs.

Frei Sybille:

Rien à voir.

Editions Quiquandquoi / Les doigts qui rêvent, 2007. In-8 relié sur anneaux fermé par un bandeau pour les yeux noir, pour "découvrir les formes et compter avec les doigts sans regarder". Les rhodoïds sont parsemés de pâles marques, les dernières pages cartonnées ont quelques taches blanches. Bords un peu frottés Peu courant.

Les pages sont en carton fort, ajourées et séparées par des feuillets en rhodoïd. Signes braille au coin inférieur de chaque page et sur les deux plats.

Friedlender Gaya :

Bonbonbon.

ArtCabas, Galerie ambulante Migros Vaud, 1990. Cabas plastique de la série ArtCabas de la Migros 53 x 39 cm.

D'un côté, une présentation de et par l'artiste, de l'autre l'une de ses oeuvres. Quelques plis. Collector !

Fuchs Catherine:

L'Impossible Absence.

Editions Eliane Vernay, 1990. Petit in-8 broché, couverture à rabats, insolée au second plat.

Edition originale peu courante de ce recueil de poèmes.

Furmark Anneli, Steinholm Monika:

Au plus près.

Çà et Là, 2018. Fort volume in-8 broché, à l'état de neuf.

"C'est un des étés les plus chauds que la Norvège ait connu et un moment douloureux pour Jens, 17 ans : il s'est découvert des sentiments pour son meilleur ami, Niklas, mais celui-ci est en couple avec une de leurs copines. Dépité, Jens quitte Tromso et cet amour impossible pour aller rendre visite à son oncle, à Finnsnes. Un soir, il aperçoit un garçon en admiration devant sa moto. C'est Edor. Jens a peur de beaucoup de choses : du ridicule, de l'eau, du sang... Edor sort avec Beate, fait du skate, se baigne nu et nage un peu plus loin qu'il ne devrait pour se " prouver qu'il est vivant ". La seule chose qui fait peur à Edor, c'est ce qu'il ressent quand il est avec Jens."

Fédération romande des consommatrices (FRC):

Les morceaux de viande avantageux au goût du jour.

Fédération romande des consommatrices (FRC), 1993. In-8 broché sur agrafes de 43 pages, couverture illustrée.

Au sommaire: Remarques générales - Boeuf - Viande hachée - Veau - Porc - Agneau ou mouton - Potées - Abats - Index des recettes.

Gallardo Maria & Miguel:

Maria a 20 ans.

Rackham, 2016. In-8 cartonnage illustré, à l'état de neuf.

"Maria est capable de manger comme un ogre, de dresser des listes interminables des noms des personnes qu'elle a rencontrées et de couper une feuille de papier en mille petits carrés parfaitement identiques. Elle passe ses journées à écouter de la musique et tout récemment s'est découvert une passion pour le dessin. Maria vient d'avoir 20 ans ; Miguel, son père, est fier d'elle tout aussi qu'inquiet à propos de son avenir... comme tous les pères ; sauf que pour Miguel les choses sont un peu différentes, car Maria est autiste.En 2007, Miguel Gallardo réalisait Maria et moi, la bande dessinée où il décrivait avec tendresse la routine des vacances avec sa fille. Le livre a apporté un nouveau regard sur l'autisme et connu un succès formidable : il a été traduit en neuf langues et adapté au cinéma dans un documentaire-fiction plusieurs fois primé. « Huit ans se sont écoulés -dit Gallardo- et Maria vit encore aux Canaries, à 3 heures d'avion de Barcelone, où j'habite. On ne part plus en vacances dans un complexe hôtelier parce qu'on en a marre des Allemands. Maintenant on passe nos vacances à Barcelone et sur la Costa Brava... Maria a 20 ans est le journal de ce que nous faisons durant ce mois et demi d'été que nous passons ensemble. On rit encore beaucoup, on fait des listes et on écoute la musique choisie par Maria. Maria a grandi : certaines choses ont changé et d'autres sont restées identiques. Ce livre parle de tout ça... et du futur ». Toujours avec beaucoup de tendresse, une bonne pincée d'humour et un soupçon de tristesse. "

Garat Anne-Marie:

Le grand Nord-Ouest.

Actes-Sud, 2018. Grand in-8 broché, couverture imprimée sous jaquette couleurs, avec quelques traces de plis - livre en très belle condition.

"Fin des années 1930. Lorna del Rio quitte précipitamment les beaux quartiers d'Hollywood avec la petite Jessie et fonce vers le Grand Nord-Ouest du Yukon et de l'Alaska, sur les routes, par mer et jusque sur les anciennes pistes indiennes. Son périple croise les légendes de l'épopée de l'or et des trappeurs d'antan, avec pour seul guide une mystérieuse carte folle et ses munitions de première nécessité : son étole de vison, sa trousse à maquillage, son colt, une fortune volée dans le coffre d'Oswald Campbell, feu l'obèse papa de Jessie ; et surtout une sacoche pleine de vilains secrets. D'où vient-elle, que fuit-elle ? Que cherche l'intrépide pin-up, qui change de nom à tout bout de champ et ment comme elle respire ? L'histoire de cette avale, c'est Jessie qui, quinze ans plus tard, un soir d'avril 1954, la raconte à Bud Cooper, dans la banlieue d'Anchorage. Car qui d'autre que Bud tendrait l'oreille pour comprendre ce qu'a vécu Jessie, l'année de ses six ans, protégée par Kaska, l'Indienne gwich'in, puis réfugiée dans une autre tribu, et enfin exfiltrée par l'homme que le FBI a payé pour "délivrer" la fillette ? Roman de la mémoire et des dernières frontières, des légendes et des mythes amérindiens, Le Grand Nord-Ouest invite également en filigrane entre ses pages, où plane l'ombre de Jack London, toute une galaxie de figures de fiction où l'Alice de Lewis Carroll rencontrerait le Petit Chaperon Rouge, Peau d'Ane ou Ali Baba, mais aussi le Kid de Chaplin et Citizen Kane. Avec ce magistral nouveau roman, Anne-Marie Carat convie une fois de plus le lecteur à un éblouissant voyage."

Garnett David:

Pocahontas, la princesse indienne.

Editions du Rocher, collection Nuage rouge, 1995. In8 broché, couverture légèrement défraîchie, avec défaut d'origine à la pellicule.

Dans la Virginie du XVIIe siècle, Pocahontas est promis à une destinée hors du commun. Fille du grand chef des Powhatans, que les Anglais ont couronné empereur, elle rencontre le monde des colonisateurs pour la première fois en la personne de John Smith, à qui elle sauve la vie. Entre eux commence une belle histoire d'amour, interrompue par la disparition de John. La guerre est proche, les alliances se font et se défont entre les différentes tribus et les occupant anglais. Pocahontas accepte alors un mariage de raison avec lord Thomas Rolfe. Sa tâche est de la plus haute importance : elle part pour la Cour d'Angleterre représenter son peuple. Lady Rebecca - tel est son nom sur le Vieux Continent - meurt sur le bateau qui la ramène vers les siens.