668 résultats

Cummins Miss:

L’allumeur de réverbères.

Hachette, 1955. In-12, cartonnage avec titre et filets dorés. Inscription sur garde, cartonnage légèrement défraîchi. Illustrations en noir de P. Probst.

Cuneo Anne:

Ame de bronze.

Bernard Campiche, 1998. In-8 broché, couverture à rabats. En belle condition.

Edition originale. "D'habitude, je ne sais pas comment elle s'y prend, Iris a des allures qui font penser qu'elle va aborder la trentaine, alors qu'en fait c'est plutôt vers la cinquantaine qu'elle s'achemine. Ce jour-là, pas du tout. Son visage était tuméfié, avec des stries bleuâtres, ravagé par une sorte panique muette, elle était mal maquillée, pas coiffée et ses yeux étaient vides. Elle dégageait des ondes de choc, des lames de fond de désespoir."

Cuneo Anne:

Au bas de mon rêve. Poèmes.

Bernard Campiche, 1995. In-8 broché, couverture illustrée à rabats. Epuisé et ici à l'état de neuf.

"Loin de l’hermétisme, par lequel la poésie trop souvent fait claquer son loquet au nez du bon peuple, les vers d’Anne Cuneo, réunis dans Au bas de mon rêve, sont offerts dans une chaleur immédiate. Nous partageons son goût de la ville, du vent, des saisons. Le monde est une orange qu’avec elle on gratte du doigt." Bertil Galland

Cuneo Anne:

Conversations chez les Blanc. A propos d'Anne-Marie Blanc, comédienne.

Bernard Campiche, 2009. In-8 broché, couverture à rabats. Tout beau tout neuf.

"Les francophones connaissent mal Anne-Marie Blanc. Paradoxe, cette vedette du théâtre et du cinéma suisses était pourtant francophone. Il faut dire que, dès son adolescence, elle avait déménagé d'abord à Berne, puis à Zurich, et c'est en Suisse alémanique puis en Allemagne qu'elle est devenue une véritable star. D'elle, les Romands connaissent surtout son rôle dans le film Gilberte de Courgenay, qui date de 1941. Elle était née à Vevey le 2 septembre 1919, elle étaie la fille du responsable du registre foncier et la petite-fille d'une personnalité légendaire de la région, Henri Blanc, à la fois préfet du district de Vevey et vigneron. Parmi ses ancêtres, on comptait également un conseiller fédéral [. . .]. Ce que j'ai fini par écrire, ce n'est pas tant une biographie que l'histoire de notre amitié, dont fait partie, entre autres, le récit qu'elle m'a fait de sa vie" (Anne Cunéo)

Cuneo Anne:

Des corbeaux sur nos plaines.

Bernard Campiche, 2005. In-8 broché, couverture à rabats. Léger pli de lecture au dos.

Edition originale du tout premier roman d'Anne Cuneo, écrit au début des années 60, et qui n'avait jamais été publié auparavant. Epuisé.

Cuneo Anne:

D'or et d'oublis.

Bernard Campiche, 1999. In-8 broché, couverture à rabats.

Anne Cuneo, après Âme de bronze, nous convie à une nouvelle enquête de Marie Machiavelli: son compère, l’inspecteur Léon de la «Secrète» vaudoise a enquêté sur un accident de planeur au cours duquel un jeune avocat stagiaire genevois a perdu la vie. Mort suspecte: le planeur était fendu, le parachute ne s’est pas ouvert. Le policier n’arrive pas à croire au hasard; l’affaire ayant dû être classée sur ordre des supérieurs, il convainc Marie Machiavelli de se faire engager, sous un nom d’emprunt, en qualité de stagiaire dans l’étude en laquelle le défunt fourbissait ses premières armes. …Mais ce nouveau polar d’Anne Cuneo doit aussi être lu à un autre niveau: la trame de fond est celle des fonds en déshérence, un thème sur lequel elle a travaillé avec deux de ses collègues de la Télévision romande en vue d’un téléfilm qui tournerait autour de ce problème. Elle a imaginé une intrigue dans laquelle les banques, pour une fois, sont absentes; elle se concentre sur d’autres acteurs, moins connus, de l’appropriation de biens ayant appartenu à des victimes, pas exclusivement juives au demeurant, de l’horreur nazie: des fiduciaires, des gérants de fortune, des études d’avocat. Ce qui fait le charme de ce récit – en dépit de la gravité du sujet –, c’est aussi la distance que l’auteur prend, à travers la narratrice, par rapport à une certaine réalité lémanique. En bref, ce deuxième roman policier d’Anne Cuneo permet au lecteur de passer une bonne soirée sans télévision; peut-être, le livre refermé, entreprendra-t-il, même s’il n’est pas insomniaque, une utile réflexion de fond." Epuisé.

Cuneo Anne:

Gatti's Variétés. Roman.

Bernard Campiche, 2014. In-8 broché, couverture à rabats. Tout beau tout neuf.

L'histoire de Carlo Gatti, entrepreneur tessinois émigré à Londres et à l’origine du commerce des crèmes glacées. "Ce qui fait de Gatti un personnage romanesque, c’est qu’il n’est parti de rien: il a quitté le Tessin en 1830, a passé une quinzaine d’années en tant que vendeur de marrons à Paris, avant d’ouvrir café sur café à Londres. Il est devenu millionnaire. Je suis tombée des nues en me rendant compte que presque personne, même pas la plupart de mes amis au Tessin, ne connaissait cet homme". (Anne Cuneo)

Cuneo Anne:

Hôtel des coeurs brisés. Une enquête de Marie Machiavelli.

Bernard Campiche, 2004. In-8 broché, couverture à rabats. Quelques plis de lecture au dos.

Edition originale. "Ce roman, sous forme d'enquête, nous emmène au coeur du cyclisme et donc au coeur du dopage. Anne Cuneo, journaliste à la TSR et auteur de nombreux livres, a suivi ses confrères journalistes pendant des mois, afin de se plonger dans l'univers des fous de la petite reine. À travers le parcours de Damien Savary, jeune cycliste prometteur de l'équipe Stylo, le héros de ce suspense, l'auteur nous fait découvrir le monde impitoyable des sportifs de haut niveau. Il y est question de dopage, d'anabolisants, d'EPO, d'amphétamines et de corticoïdes. Et au final, de mort. Très bien documenté, compréhensible et palpitant, ce roman tente de décortiquer le pourquoi du dopage. À travers ces portraits de jeunes héros des temps modernes, on comprend comment les sportifs glissent vers le dopage, presque sans s'en rendre compte, en jurant que non, eux, ils ne se dopent pas! Instructif. Et comme dans tous les livres d'Anne Cuneo, l'écriture y est fluide et précise. À lire, au risque d'abandonner toutes vos occupations avant d'avoir atteint la dernière page ». Dominique-Anne Puenzieux, Le Temps.

Cuneo Anne:

Lacunes de la mémoire. Une enquête de Marie Machiavelli.

Bernard Campiche, 2006. In-8 broché, couverture à rabats. En belle condition.

"À un interlocuteur qui lui demandait où il trouvait les idées de ses scénarios, souvent noirs, Claude Chabrol répondait lors d’un entretien radiophonique récent (je cite de mémoire): «Dans les rapports humains, et particulièrement dans les rapports de couple, l’imagination est souvent en deçà de la réalité. Lorsque dans la vie réelle on voit la haine pousser un couple à s’entre-détruire, on a la sensation de lire un de ces romans noirs dont on est le spectateur incrédule.» Et il assurait que, en dépit des apparences, il n’avait guère inventé. Ses films étaient fondés sur des histoires vraies dont il avait pris connaissance en lisant les faits divers des journaux. L’histoire des « Jonain » est issue d’un tel fait divers"

Cuneo Anne:

La tempête des heures.

Bernard Campiche, 2013. In-8 broché, couverture à rabats. Tout beau tout neuf.

"La grande peur des Suisses en 1940 et le rôle du Schauspielhaus de Zurich pendant ces quelques semaines presque oubliées méritaient d'être rappelés. On a beau dire que « jamais Hitler n'aurait envahi la Suisse », pendant la guerre cela n'était pas évident pour l'homme et la femme de la rue. La Tempête des heures raconte, par la voix d'une jeune réfugiée juive, les journées trépidantes de 1940 où la population a fait face avec dignité tout en s'attendant au pire, vues à travers le microcosme d'une troupe de théâtre composée de comédiens réfugiés, condamnés à mort par les nazis ; tout en travaillant avec acharnement à une nouvelle mise en scène du Faust de Goethe, ils se préparent à mourir si la Suisse était envahie. Un roman d'amour, une profession de foi pour la culture, un hymne à la force des idées".

Cuneo Anne:

La vermine. Fable.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2008. In-12 broché, couverture illustrée. A l'état de neuf, bande de lancement conservée.

"Depuis quelque temps, les lecteurs les plus divers me demandent ce qu'est devenue La Vermine. « Ce serait peut-être un livre pour la situation présente », m'a-t-on dit de plus en plus souvent. J'ai fini par fouiller dans mes archives, par retrouver un exemplaire de l'édition originale. Je l'ai relu. J'ai été étonnée de constater à quel point cette fable était actuelle."

Cuneo Anne:

Le maître de Garamond. Antoine Augereau, graveur, imprimeur, éditeur, libraire.

Bernard Campiche, 2009. Fort volume in-8 broché (622 pages passionnantes), couverture illustrée à rabats. Tout beau tout neuf.

"Voyage aux sources de la typographie, de l'imprimerie et de l'édition modernes. C'est le grouillement de la Grand-Rue Saint-Jacques du temps où elle abritait plusieurs imprimeurs par maison. C'est la pensée la plus moderne en train de se forger, une pensée humaniste, loin de tout fanatisme, ouverte, généreuse, qui rêve d'universalité: des hommes et des femmes lui sont à tel point attachés qu'ils sont prêts à mourir pour la défendre. À Antoine Augereau, elle coûtera la vie."

Cuneo Anne:

Le piano du pauvre. La vie de Denise Letourneur musicienne.

Bernard Campiche, 2000. In-8 broché, couverture à rabats. Tout beau tout neuf.

Edition originale. "Denise Letourneur aurait pu avoir une vie sans regrets si elle avait pris le monde qui l'entourait comme il venait : les salaires de misère, les douze heures de travail à la chaîne, la brutalité, la grossièreté, l'alcool... Mais cette femme du peuple avait un rêve : la musique. Et il n'y avait pas vraiment de place pour cela dans le milieu où elle vivait. On attendait d'elle qu'elle soit ouvrière non spécialisée, femme de ménage, servante. Dans ce destin de subalterne, la seule fausse note, c'était la musique - ou plutôt c'était la seule note juste. Cette passion pour la musique avait été cautionnée par son père : il avait cru en elle, lui avait acheté son accordéon, lui avait fait prendre des leçons. Il a disparu trop tôt pour que Denise puisse s'en tirer toute seule : pendant les décennies qui ont suivi, elle a été ballottée entre son aspiration à la perfection et une médiocrité ambiante dont elle a souffert sans jamais réussir à s'en sortir. Elle raconte avec lucidité et humour l'histoire exemplaire de sa vie d'artiste populaire genevoise qui s'était choisi Lausanne pour patrie."

Cuneo Anne:

Les corbeaux sur nos plaines.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2013. In-12 broché, couverture photographique. En belle condition.

Histoire d'Elena, rescapée de guerre, rongée par le deuil et les souvenirs douloureux. "Un ton qui touche le lecteur et le rejoint assurément au plus profond de lui-même". Muriel Ramoni

Cuneo Anne:

Le trajet d'une rivière. La vie et les aventures parfois secrètes de Francis Tregian, gentilhomme et musicien. Un récit.

Bernard Campiche, 2006. Fort volume in-8 broché, couverture à rabats. En belle condition.

Mise en garde de votre libraire: ne débutez pas la lecture de ce livre magnifique si vous n'avez pas le temps d'en lire les 600 pages (!) d'une traite, sous peine de grande frustration.

Cuneo Anne:

Mortelle maladie.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2009. In-12 broché, couverture photographique. A l'état de neuf.

"Bien peu de solutions sont offertes à l'angoisse de cette grossesse subie et refusée, décrite cruellement, lentement. . . L'auteur a réussi la gageure de démêler un imbroglio où apparaissent successivement le dégoût, un certain idéalisme abstrait, les bouleversements constants de la pensée, les conflits de l'âme et, aussi, cette part d'amour que conserve tout cœur de femme." (Nouvelliste et Feuille d'Avis du Valais).

Cuneo Anne:

Objets de splendeur. Mr. Shakespeare amoureux.

Bernard Campiche, 1996. Fort volume in-8 broché (450 pages), couverture à rabats.

Edition originale. "Il s’agit cette fois de faire revivre, autour de la liaison probable de Shakespeare avec Emilia Bassano, toute l’époque du théâtre élisabéthain. Anne Cuneo n’a pas craint de s’attaquer au grand mythe de Shakespeare et elle a réussi à rendre le personnage étonnamment vivant. En effet, malgré l’érudition dont elle fait preuve, elle reste avant tout une romancière, une conteuse hors pair. Elle délègue une partie du récit à un jeune émailleur genevois, Baptiste Bordier, le seul protagoniste qu’elle ait créé de toutes pièces. En 1654, donc quelque cinquante ans après la mort de Shakespeare, ce garçon arrive un jour d’hiver dans l’auberge tenue par John Lewin, un ancien comédien. L’aubergiste lui raconte des souvenirs de ce temps-là, avec nostalgie, puisque les théâtres ont été fermés et démolis l’un après l’autre dès 1642, lors de la prise de pouvoir des puritains anglais. Il est le premier à lui parler d’Emilia Bassano, que l’on suppose être la «Dark Lady» des sonnets de Shakespeare, mais surtout il lui donne à lire les carnets écrits vers 1601 par Thomas Vincent, un jeune apprenti-menuisier et comédien qui fut mêlé plusieurs années à la vie de Shakespeare » Yvette Z'Graggen. A l'état de neuf. Le même, avec quelques plis de lecture au dos à prix un peu réduit: demandez-nous !

Cuneo Anne:

Portrait de l'auteur en femme ordinaire.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2009. Fort volume in-12 broché (550 pages, tout de même), couverture photographique. Tout beau tout neuf, visiblement jamais lu.

"C'était une Milanaise de bonne famille qui avait perdu, trois ans auparavant, son père dans des circonstances atroces, et qui rejoignait sa mère, devenue femme de chambre dans une pension vaudoise. Elle vécut longtemps dans une pension pour fillettes italiennes. Tous les matins, un douloureux cortège de petites gamines encerclées de religieuses grimpait les rues de la ville, de la Rasude à la Grotte, de Saint-François à la rue Pichard, de la rue Haldimand au Valentin. Son récit nous mène aux quatre coins des vieilles rues lausannoises, dans le pater noster des Galeries du Commerce ; au Café du Philosophe, ou du Barbare, sur les bancs de l'Ecole de commerce, puis dans les corridors de la Faculté des lettres, dont elle avait tant rêvé mais où elle dut se buter contre bien des illusions. Mais l'Université, c'était aussi pour Anne un fleuron de personnalités : Gilbert Guisan, Daniel Christoff, André Bonnard, Constantin Regamey, un monde que tout étudiant lausannois de sa génération a rencontré et perçu comme elle, et dont elle a su rendre dans son livre le climat étrange où l'école s'apprêtait à se démocratiser." (Giblert Salem).

Cuneo Anne:

Prague aux doigts de feu.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2012. In-12 broché, couverture photographique. En très belle condition, visiblement jamais lu (et c'est dommage).

"Nulle part Anne Cuneo n’avait encore trouvé ce ton qui tient en même temps du reportage et de la confidence pathétique – ce qui ne veut pas dire larmoyante, car sa narratrice, Paola, introduit une distanciation aussi efficace entre elle qui raconte et la passion vécue d’Ernest Hemingway. J’ignore si cette référence (toute flatteuse qu’elle soit) plaira à Anne Cuneo. Les écrivains sous les auspices de qui elle inscrit l’aventure de ses personnages appartiennent à la famille surréaliste, tel Nezval, ou au mouvement beat. [. ..] Elle accumule les difficultés, non par malice, mais parce que tout romancier, au fur et à mesure que son travail progresse, doit choisir une manière de résoudre les problèmes posés par l’avance de la narration et la croissance des personnages; il peut recourir à des « trucs », et tricher, ou, comme les meilleurs et parmi eux Anne Cuneo, affronter la difficulté (technique ou formelle) jusqu’à ce que la solution, la seule qui puisse convenir à l’oeuvre, soit enfin trouvée." (Roger-Louis Junod).

Cuneo Anne:

Rencontres avec Hamlet.

Bernard Campiche, collection Théâtre en camPoche, 2005. Fort volume in-12 broché (430 pages), couverture photographique. Tout beau tout neuf.

Contient: Naissance d'Hamlet - Ophélie des bas quartiers - Les enfants de Saxo - Benno Besson et Hamlet - Le fratricide puni (traduction inédite).

Cuneo Anne:

Station Victoria.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2012. Fort volume in-12 broché (552 pages, tout de même), couverture photographique. Tout beau tout neuf, visiblement jamais lu.

"L’histoire se déroule au début des années 50 et met en scène une adolescente intrépide, Amalia, qui débarque à Londres sans un sou en poche avec pour seule richesse dix mots d’anglais. À sa descente du train, elle rencontre une bonne fée: Victoria Brown. Cette aristocrate octogénaire, suffragette des années 1900, tout en faisant l’éducation intellectuelle, artistique et sentimentale d’Amalia, revivra un passé flamboyant et retrouvera le goût de vivre." (Michelle Tallandier).

Cuneo Anne:

Une cuillerée de bleu. Chronique d'une ablation.

Bernard Campiche, collection CamPoche, 2004. In-12 broché, couverture illustrée. A l'état de neuf.

"La vie est comme la liberté. On n'en mesure jamais si bien le prix que lorsqu'elle est menacée. Atteinte par le cancer, l'auteur d'Une cuillerée de bleu combat sa maladie en l'écrivant. Parcours en dents de scie entre l'espoir, l'abattement, et surtout des instants d'une lucidité nouvelle car chaque jour désormais compte et qu'il n'y a plus de place pour les masques et les alibis. D'où vient le mal Qui m'a faite telle que je suis aujourd'hui On déchiffre les runes de l'enfance, de la jeunesse, des premières amours. Les réponses se précisent, on regagne sur le temps perdu. Cette quête est aussi une conquête qui donne au récit une transparence à laquelle toute écriture devrait tendre. " Attar le parfumeur ", mystique du Moyen Age iranien a écrit : " Il appartient à l'homme, en s'élevant d'un cran, d'inverser le signe d'un événement. " C'est-à-dire tirer un bien d'un mal. C'est l'opération à laquelle on assiste dans ce texte qui m'a touché autant qu'il m'a appris." Nicolas Bouvier

Cuneo Anne:

Un monde de mots. John Florio, traducteur, lexicographe, pédagogue, homme de lettres.

Bernard Campiche, 2011. In-8 broché, couverture à rabats. A l'état de neuf.

Edition originale, épuisée. Après le merveilleux « Trajet d’une rivière » et « Objets de splendeur. Monsieur Shakespeare amoureux » , « Un monde de mots » clôt une sorte de trilogie en racontant la vie et les aventures de John Florio, « un des hommes qui ont, de façon ouverte ou souterraine, façonné la culture européenne » .

Cuneo Anne:

Zaïda.

Bernard Campiche, 2007. Fort volume in-8 broché (510 pages), couverture à rabats. Quelques plis de lecture au dos.

Edition originale. « A ma naissance, mes quatre grand-parents étaient morts depuis pas mal de temps, et de leur génération je n’ai connu que la demi-soeur de mon grand-père, qui était de vingt ans son aînée. Elle m’a appris à danser la valse, confié la recette (qualifiée par elle d’originale) du tirami su, du pesto et d’une ou deux autres spécialités italiennes. Elle parlait anglais parce que, m’avait expliqué un parent, sa mère était anglaise; elle était née d’un premier mariage de son père (mon arrière-grand-père). Je n’ai aucun moyen aujourd’hui de vérifier ces affirmations, mais je les ai toujours tenues pour exactes; finalement, cela n’a pas d’importance. C’est en tout cas elle qui m’a donné une image telle de l’Angleterre que mon rêve d’enfant était de m’y rendre le plus vite possible ». Epuisé.

Cuneo Anne:

Zaïda.

Bernard Campiche, 2007. Fort volume in-8 broché (510 pages), couverture à rabats. A l'état de neuf.

Edition originale. « A ma naissance, mes quatre grand-parents étaient morts depuis pas mal de temps, et de leur génération je n’ai connu que la demi-soeur de mon grand-père, qui était de vingt ans son aînée. Elle m’a appris à danser la valse, confié la recette (qualifiée par elle d’originale) du tirami su, du pesto et d’une ou deux autres spécialités italiennes. Elle parlait anglais parce que, m’avait expliqué un parent, sa mère était anglaise; elle était née d’un premier mariage de son père (mon arrière-grand-père). Je n’ai aucun moyen aujourd’hui de vérifier ces affirmations, mais je les ai toujours tenues pour exactes; finalement, cela n’a pas d’importance. C’est en tout cas elle qui m’a donné une image telle de l’Angleterre que mon rêve d’enfant était de m’y rendre le plus vite possible ». Epuisé.